Accueil Juridique De l’importance du juridique !

De l’importance du juridique !

Au sein de la cellule sociale/économique/juridique de l’UPV dédiée à la Covid-19, le juridique s’est mis en veille permanente sous la conduite de Nathalie Chauvin et Lou Derin. Tout a été étudié et validé avant diffusion, amenant de la valeur ajoutée dans un flux d’informations aléatoires et souvent contradictoires.

En correspondance permanente avec Philippe Lemaire pour le volet économique, Nathalie Chauvin et Lou Derin ont juridiquement validé et rendu visibles tous les textes, toutes les ordonnances inhérentes à la période prolifique en la matière, délivrant uniquement l’information certaine.

« Dès le vendredi 13 mars, au lendemain des premières annonces de fermetures, le téléphone a commencé à exploser »

, se souviennent-elles.

« A partir du 16 mars, veille de confinement, l’explosion a été totale, dès le matin par téléphone, puis l’après-midi par mail. Et cela n’a plus cessé ».

Nathalie Chauvin, Responsable juridique de l’UPV

Entre renseignements généraux et soutiens personnels, le service a connu une activité d’une rare densité, sachant que le mot « guerre » a effrayé nombre de dirigeants.

Les interrogations étaient multiples et variées, financières autour de la perte de chiffre d’affaires, des fonds de solidarité, des reports Urssaf, de la médiation du crédit, de la trésorerie, mais aussi s’agissant de l’activité partielle incluant de savants calculs parfois, des indemnités de garde d’enfants, de la prime Covid… Les conditions et coûts de sécurité de reprise ont constitué un autre volet majeur, y compris vis-à-vis de salariés refusant de reprendre et autres recours pour défaut de sécurité.

« Nous avons étudié le protocole de déconfinement (53 pages) disponible quelques jours à peine avant le la reprise du 11 mai, avec des fiches métiers qui ne couvraient pas tous les secteurs », soulignent encore Nathalie Chauvin et Lou Derin. Une période vécue comme une course contre la montre et les événements pour être toujours dans le bon timing, voire pour le précéder, avec précision et justesse. « Nous avons épluché tous les jours le Journal Officiel, analysé les textes et fait de la pédagogie sur le site www.upv.org dans la rubrique Covid, rendant accessible le téléchargement de documents. Cela a tempéré un petit peu le nombre d’appels ».

En fait, il a fallu conjointement actualiser les informations et corriger les inexactitudes qui fleurissaient partout et rajoutaient à l’anxiété des dirigeants. « Sur les trois premières semaines, nous avons produit plus vite que le Medef et la Cpme »,  précisent-elles avec fierté. Des éléments utiles, rapidement devenus indispensables et surtout rassurants compte tenu du contexte. Cela a contribué à favoriser un management en connaissances alors que l’empêchement d’avancer devenait dangereusement problématique.

Retrouvez l’ensemble du dossier entreprise #COVID-19 sur le site www.upv.org pour vous informer de toutes les actualités économiques et les mesures de prévention face au Coronavirus – Covid-19

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

« L’UPV est là pour aider les entreprises et soutenir l’économie »

Malgré le mode de fonctionnement toujours dégradé en raison des mesures sanitaires liées au Coronavirus, la rentrée est dense pour le monde économique en général et l’UPV en particulier. A l’approche de Var Up, grand rendez-vous annuel de l’entreprise dans le Var, échanges avec Véronique Maurel, présidente adjointe de l’UPV et présidente de la Cpme Var.

Lycée agricole privé de la Provence Verte : un projet de campus innovant à Brignoles

Fondé en 1953, le lycée agricole privé de Saint-Maximin cultive l’avenir en formant les futurs techniciens de l’agriculture. Installé depuis 1990 sur un terrain de 15 hectares et disposant de 5000 m2 de locaux, l’établissement poursuit sa mission avec toujours plus d’acuité et d’ouverture sur le monde sous la direction de Christian Brayer. Devenu le plus gros lycée agricole de la région (voir le lycée en chiffres), il regarde plus que jamais vers l’agriculture de demain et va créer pour se faire à Brignoles un campus des métiers.

Potager et Compagnie veut faire pousser fruits et légumes bio dans les entreprises

concept innovant, séduisant, gourmand et solidaire des potagers d’entreprises piloté par Potagers et Cie

Var Habitat modernise sa relation client

L’Office Var Habitat, premier bailleur social du département avec plus de 15 000 logements, met en œuvre son nouveau projet d’entreprise à la faveur d’un service dédié à la relation client.

La Boîte Immo fait pousser ses murs

Start-up en réussite exponentielle, leader dans le webmarketing spécialisé en immobilier, La Boîte Immo vient d’intégrer son nouveau siège, à Hyères toujours