Accueil Zoom sur ... AIST 83 : priorité prévention !

AIST 83 : priorité prévention !

Mission renforcée pour la médecine du travail, avec un accent appuyé sur la prévention des risques professionnels pour les salariés des entreprises. Cet objectif est à mettre en œuvre   dans une logique partenariale entre le chef d’entreprise et la médecine du travail – et cela grâce à  l’ensemble de l’équipe AIST 83 composée de médecins du travail, d’infirmières spécialisées, d’assistants techniques et de préventeurs eux aussi spécialisés.

Un accompagnement personnalisé

Les compétences des équipes  de l’AIST 83 sont à la fois médicales, techniques et organisationnelles : elles réalisent un diagnostic santé/travail global de l’entreprise. Les entrepreneurs peuvent être accompagnés dans l’état des lieux des risques présents au sein de leur structure, sur les différents financements possibles et sur la mise en œuvre d’un plan d’action ainsi que son suivi. Les thématiques sont donc larges : risque routier, mesures des expositions au bruit, aux vibrations, ambiances lumineuses, travail sur écran, addictions… et en bonne place les enjeux de la prévention des RPSrisques psycho-sociaux– sont bien sûr  étudiés . Tout comme  la qualité de vie au travailQVT – en facilitant la mise en place de cette démarche par un travail collaboratif avec l’implication de tous les salariés. Le conflit interprofessionnel en entreprise, à mettre en lien avec les facteurs de risques psycho-sociaux, peut faire l’objet d’une intervention de l’AIST 83 pour contribuer à la recherche de solutions. De la même façon, un accompagnement individuel ou collectif par l’Aist  83 peut aider lors de graves crises : accident, agression, braquage, décès …

Des ateliers de prévention sont prévus pour les chefs d’entreprise et les managers, sur l’évaluation des risques professionnels et la rédaction du document unique  ( DUERP), sur l’évaluation du risque chimique, l’ergonomie et la conception des lieux de travail,  la prévention du burn- out. Des  temps d’échange spécialisés par secteur d’activité, avec des professionnels d’un même métier sont également prévus pour échange de bonnes pratiques entre employeurs.

Nouvelle cotisation

La loi L-4622-6 du code du travail définit le mode de cotisation des services de santé au travail : « ces frais sont répartis proportionnellement au nombre de salariés » et l’arrêt de la cour de cassation de septembre 2018 le précise : la cotisation doit être fixée à une somme par salarié dans l’entreprise. L’Aist 83 passe donc au 1er janvier 2020 à une cotisation « per capita », par salarié qui sera déclarée et payée en janvier 2020 pour cette même année. Ce sera un tarif unique de 98 euros hors taxes par salarié, quelque soit  le temps de travail du salarié, le type de contrat ou les risques auxquels le salarié est exposé. Les facturations complémentaires ne changent pas (nouveaux salariés, saisonniers, pénalités d’absence).

Cette adhésion doit permettre le développement d’une culture de prévention dans l’entreprise avec l’accompagnement de l’AIST 83.

Crédit Photo illustration d’un atelier : Page Facebook AIST83

Outre le travail de prévention, sont également inclus dans la cotisation : les visites/examens. La périodicité des visites est décidée par le médecin du travail en fonction du poste de travail, des risques et de la santé du salarié ; les visites de pré-reprises sont demandées par le salarié, le médecin généraliste ou le médecin conseil, les visites de reprises sont  demandées par l’employeur.

Deux entrepreneurs témoignent

Dimitri Texier, gérant SAS Prométhée, Boulangeries Texier

« J’ai pris connaissance de la diversité de l’offre de service de l’AIST83 à l’occasion d’un investissement matériel pour mon laboratoire boulangerie pour lequel je souhaitais être aidé financièrement par la CARSAT (dispositif TMS Pro Actions). J’ai découvert, lors du téléchargement de mon dossier d’aide, que l’AIST83 mettait à disposition les compétences d’un ergonome pour m’aider dans la constitution du dossier (établir un diagnostic précis de la situation) mais aussi et surtout pour m’accompagner sur différentes thématiques en lien avec la prévention des risques et le fonctionnement de mon entreprise. Ainsi, j’ai été satisfait du contact avec l’intervenant (écoute et compréhension de mes besoins) mais aussi des éléments qu’il a pu me fournir. Grace à cela j’ai pu bénéficier de l’aide financière et acquérir sereinement mon matériel. Fort de cette première intervention réussie, j’ai recontacté l’intervenant quelques mois plus tard afin de bénéficier de ses conseils sur l’agencement de mon laboratoire pâtisserie. Encore une fois ces  conseils m’ont permis de faire en sorte d’ancrer la prévention des risques dans mon activité en tant qu’employeur, mais également d’optimiser les conditions de travail de mes équipes. »

Stéphanie CAPOZZI, gérante du restaurant « La Renaissance » – Saint-Tropez

« Je suis gérante d’un restaurant situé sur la place des Lices à St Tropez. En début d’été, j’ai reçu la visite d’un inspecteur du travail qui m’a demandé de mettre à jour mon Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels. Pour m’aider, j’ai été mise en relation avec l’AIST83 par le biais de mon cabinet comptable. Un intervenant en prévention des risques professionnels s’est déplacé dans mon restaurant : lors de notre rencontre, il m’a gratuitement mis à disposition un outil pour réaliser ce document et m’a transmis différents supports d’informations pour mieux identifier mes risques professionnels. Ensuite il m’a aidé à transcrire les risques et a validé mon document unique. Comme beaucoup d’employeurs, je voyais ce document comme une corvée administrative supplémentaire, mais nos échanges ont fait évolué mon point de vue : j’ai pris conscience de certains dispositifs de prévention recommandés pour ma profession et des aides financières pour les acquérir. Suite à cet accompagnement de l’AIST83 et depuis la fin de la saison estivale, j’ai attaqué des travaux pour améliorer l’ergonomie du comptoir de mon restaurant et de l’espace de travail de mon pizzaïolo. Je compte monter un dossier pour subventionner l’achat de e-pads, évitant des déplacements inutiles à mes serveurs, et l’achat d’un système pour ne plus essuyer les verres, supprimant des coupures lorsqu’ils sont ébréchés. Enfin, je suis entrée dans une démarche pour redéfinir l’organisation de mes postes.

Je suis convaincue que toutes ces mesures auront un impact positif sur les conditions de travail de mes salariés et qu’elles se traduiront indirectement sur le chiffre d’affaire de mon restaurant et sur ma tranquillité d’esprit. »

Pour toute information : www.aist83.fr – espace adhérent – voir « offre de service » ou par téléphone au 04 94 89 98 98

Crédit photo illustration de l’article : Page Facebook AIST83

Françoise Franceschini
Journaliste économique

A lire aussi

Lutte contre la cybercriminalité : la gendarmerie monte en puissance

Pour faire face à la cybercriminalité qui ne cesse d’augmenter, le groupement de gendarmerie départementale du Var, commandé par le colonel Alexandre Malo, s’organise et monte en puissance.

Une EGERIE protectrice

Spécialisée dans la cybersécurité des entreprises, la société EGERIE, basée à Toulon et Paris, est leader en France dans son domaine. Jean Larroumets, son fondateur, ambitionne désormais de devenir leader en Europe.

CREMANIA : la communication tous azimuts

CREAMANIA ce n’est pas que le magazine, c’est aussi une entreprise qui répond aux besoins de communication globale de ses clients, du conseil à la réalisation des projets à l’appui de proposition créatives : infographie, création de logo, charte graphique…Tous types d’impressions : papier, textile, etc.

Géode : Un partenariat renouvelé entre Banque de France et UPV au service des entreprises

Géode : Un partenariat renouvelé entre Banque de France et UPV au service des entreprises

Retour sur la Soirée Top Trophées Top500

L'événement économique de l'année, c’était ce jeudi 28 novembre au Palais du Commerce et de la Mer à Toulon. Un rendez-vous devenu...