Accueil Reportage Au Bec Fin : toute la Provence en conserve

Au Bec Fin : toute la Provence en conserve

Fabricant artisanal de spécialités provençales installé dans à Cogolin, la Conserverie au Bec Fin a été créée en 1991 par Marie Franqueza et Michel Dallari qui, au fil des ans, ont forgé son succès et sa réputation d’excellence.

En 2016 ils ont passé le flambeau à Patrice Jacquelin, un entrepreneur du Nord de la France connaissant parfaitement le secteur de l’agroalimentaire. Depuis l’essor tous azimuts de l’entreprise a été conforté sous la direction générale d’Olivier Manière avec le concours d’Arnaud Schmitd, directeur du développement.  Le chiffre d’affaire a ainsi progressé de façon spectaculaire. Qualité de la production et innovations sont les deux atouts maitres de cette réussite.

 

Deux ateliers de fabrication

 

au-bec-atelier

 

Le groupe Conserverie Au Bec Fin comprend quatre marques toutes inspirées par la Provence : « Au Bec Fin » pour les spécialités de la mer, de la terre et des tartinables, Le « Temps des Mets » pour les condiments, moutardes, vinaigres, sirops et confitures, « Notre Terre » pour les produits du terroir bio, « Food Méditerranée » pour des produits variés au packagings modernes et colorés et enfin « Le Rucher du temps des Mets » pour le miel. L’entreprise a racheté pour ce faire il y a deux ans 1 000 ruches et emploie deux apiculteurs.

Pour la fabrication, l’entreprise dispose de deux ateliers artisanaux, l’un à Cogolin de 1 400 m2 pour les conserves et semi-conserves, l’autre à Six-Fours de 2 000 m2 consacré à la production et à l’embouteillage des diverses gammes de condiments, huiles, vinaigres, sirops et confitures.

Avec en tout plus de 400 références, la Conserverie Au Bec Fin produit chaque année 850 000 bocaux !

 

Une gamme de produits savoureux

 

Grâce à ses infrastructures et un processus de fabrication rigoureusement encadré, la conserverie Au Bec Fin propose ainsi toute une gamme de produits savoureux : des soupes et plats cuisinés à base de produits de la mer telle la soupe de poissons de roche. Pour ce faire « l’entreprise s’approvisionne auprès de pêcheurs du golfe de Saint-Tropez et permet à dix-sept familles de vivre de leur pêche » précise Arnaud Schmitd. Elle fabrique aussi des soupes de légumes, des spécialités tartinables (anchoïade, tapenade …) des sauces en semi-conserve ( aïoli, rouille…) et a développé une gamme de soupes bio.

Les produits Au Bec Fin sont commercialisés dans les enseignes de la grande distribution, ceux du Temps des Mets dans les épiceries fines, ceux de Notre Terre dans les magasins bio. L’entreprise dispose aussi d’un site de vente sur internet.  Sur place à Cogolin, adossé à la fabrique, l’Atelier Provençal propose toute la gamme dans une boutique concept très attrayante avec comptoir de dégustation.

 

Collaboration avec un chef étoilé

 

Ancré dans le terroir Provençal, Au Bec Fin cultive aussi l’innovation à l’image de la collaboration engagée l’an dernier avec le chef étoilé Benjamin Collombat (Le Jardin de Benjamin au château de Berne à Lorgues). Il a ainsi conçu, testé et signé les recettes d’une nouvelle gamme baptisée Emotion de chef. On y trouve actuellement la soupe froide de melon, miel de Provence et basilic, la soupe froide de concombre, badiane et fenouil et deux pickles : tomates cerises et poivre de Sechuan et oignons rouges et miel de Provence.

Poursuivre le développement en France et à l’export

 

Forte de son savoir-faire, la Conserverie au Bec Fin veut continuer de se développer en France et à l’international. En France elle ouvrira prochainement une boutique dans le vieux Nice, rue Pairolière. Une autre est en projet dans le Nord à Lille. « Nous souhaitons continuer à nous implanter dans tout l’hexagone en développement une franchise » confirme Arnaud Schmitd.

Mais l’entreprise veut aussi s’exporter de plus en plus « pour faire connaître la Provence au-delà des mers ». Actuellement elle est présente dans plus de 15 pays dont les USA, le Canada, la Chine et l’Europe.

 

P. R.

 

 

Carte d’identité

 

Nom : Conserverie Au Bec Fin

Forme juridique : S.A.S.

Dirigeant : Olivier Manière

Chiffre d’affaires : 6 M€

Salariés : 47

Adresse : 2 avenue de Valensole RD 98. 83311 Cogolin

Tel : 04 94 55 74 44

Site : www.au-bec-fin.com

 

 

Légendes photos :

N°1 : Arnaud Schmitd, directeur développement, dans la boutique l’Atelier Provençal à Cogolin. (Photo P. R.)

N°2 : Le chef étoilé Benjamin Collombat a conçu pour la conserverie Au Bec Fin les recettes d’une nouvelle gamme baptisée Emotion de chef.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi

L’UPV dans l’Europe des réalités

Alors que les élections européennes se profilent à l’horizon du 26 mai prochain en France, les chefs d’entreprises ont un rôle à jouer, une...

Au Bec Fin : toute la Provence en conserve

Fabricant artisanal de spécialités provençales installé dans à Cogolin, la Conserverie au Bec Fin a été créée en 1991 par Marie Franqueza et Michel...

LE FORUM DU NUMERIQUE BIENTOT A TOULON pour vous PME/TPE

Ce sera en septembre prochain au Palais des Congrès Neptune à Toulon ! L'UPV, le Medef Sud et le Medef Var vont organiser ce...

System Factory cherche la meilleure façon du marché

Née au sein de TVT Innovation, la « fabrique à systèmes » est une plate-forme multifilières d’ingénierie et d’intégration de solutions technologiques innovantes à destination de...

Très haut débit : belle(s) prise(s) pour Orange

L’opérateur Orange a été choisi comme délégataire de service public pour le déploiement du réseau optique varois d’initiative publique (Rip) par les collectivités varoises...