Accueil Reportage Boatcom : le bateau pub qui nettoie la mer

Boatcom : le bateau pub qui nettoie la mer

Après avoir égayé nos bronzettes en déployant dans le ciel les banderoles accrochées à la queue des petits avions, la publicité prend aujourd’hui la mer grâce à Boatcom. Avec un bonus écologique remarquable : le nettoyage de la grande bleue.

Ce concept a été imaginé par Jean-Pierre Nevoret qui l’a concrétisé en 2019 en s’associant avec deux ingénieurs en informatique, Arnaud Duclap et Pascal Dorster, pour créer la SAS Boatcom.

Il a ainsi fait construire à Lorient un catamaran en aluminium recyclable de 12 m de long et 4 m de large. Sur le pont ils ont installé un écran à LED repliable de 8 mètres par 4 et sous le pont, entre les deux flotteurs du catamaran ils ont fixé un filet pour collecter les déchets plastiques et autres saletés qui polluent la méditerranée.

Un service écologique gratuit pour le contribuable

Pour démarcher la publicité, Jean-Pierre Nevoret s’est attaché les services de Virginie Ragno, jeune et dynamique chef d’entreprise à la tête de Virtuoses-Médias. Et ce sont ces publicités diffusées sur l’écran géant du bateau ainsi que les évènements payants proposés (soirées, congrès, événements sportifs, lancements produits, meeting politique …) qui financent le fonctionnement de Boatcom.


Virginie Ragno et Jean-Pierre Nevoret sur le pont du catamaran Boatcom. (Photo P. R.)

Le service écologique est ainsi gratuit pour le contribuable. Et en matière de services, le potentiel du bateau est important comme l’explique Jean-Pierre Nevoret :

« Nous pouvons notamment afficher des informations d’urgence : alertes météos, alertes enlèvements, accident sur l’autoroute, informations sur des évènements locaux, marchés nocturnes, feux d’artifices, fêtes, etc. ».

Pour l’heure le catamaran Boatcom navigue dans la zone autorisée du littoral fréjusien. L’entreprise espère pouvoir bientôt offrir ses services de Cannes à Saint-Tropez mais devra pour cela obtenir le feu vert des communes concernées ce qui n’est pas le plus facile …

Repères économiques

  • Nom : Boatcom
  • Date de création : janvier 2019
  • Forme juridique : SAS
  • Président : Jean-Pierre Nevoret
  • Salarié : 1
  • Site internet : www.botcom.fr
  • Tel : 06 51 34 87 72
  • Commercial : Virtuoses-Médias 06 60 77 47 72

Patrick Roletto
Journaliste économique

A lire aussi

Cultivons l’avenir avec Potagers & Compagnie

Potagers & Compagnie, est une jeune entreprise solidaire d'utilité sociale, qui participe au grand concours national La Fabrique Aviva, une compétition qui récompense les entrepreneurs innovants de l’économie sociale et solidaire. Bordé par la rivière Ribeirotte, en partie en zone Natura 2000, le domaine présente une grande diversité de milieux. L’ambition est d’en faire un lieu de référence de l’agroécologie et de la permaculture en climat méditerranéen (potager, vignes, oliviers, truffières, arbres fruitiers et petit élevage), ayant vocation à essaimer avec le développement d’une offre de formation et d’accompagnement de projets agroécologiques, notamment en entreprises ou associations

Puget-sur-Argens : les créateurs ont leur village

A l’aune de valeurs solidaires et écologiques, Luc Martin a eu l’idée originale et vertueuse de créer, au Puget-sur-Argens, le Village des ateliers créateurs.

Supports publicitaires : SERICONCEPT en pole position

Panneaux, tee-shirts, stylos, porte-clefs, broderies, cartes de visite, prospectus… rien n’échappe au savoir-faire et à la capacité de production de l’entreprise SERICONCEPT, installée en zone d’activités des Ferrières au Muy. Ses compétences s’étendent sur trois métiers principaux : la sérigraphie, la tampographie et la signalétique, réunis autour d’un atelier de P.A.O.

GNI : l’hôtellerie-restauration a aussi un cœur (de métier) qui bat

Des entreprises de notre secteur sont mortes dans l’indifférence. Pourquoi serions plus incriminés que les supermarchés ? Pourquoi les assureurs apparaissent à nos yeux comme les grands gagnants dans cette histoire ? Le GNI réclame une enquête parlementaire sur le sujet. Mais pour l’heure, sauvons nos établissements et nos emplois avec des mesures concrètes.

Ollioules : la Clinique Saint-Martin au chevet de la santé mentale

Implantée de longue date à Ollioules, la Clinique Saint-Martin est le 4e plus important établissement dédié à la santé mentale dans le Var. Elle fait partie du groupe Ramsay Santé, leader national et 2ème européen dans son domaine. Son directeur Franck Blanc, en poste dans le département depuis mi-2017, apporte des éclairages totalement d’actualité sur un secteur méconnu et en plein changement de paradigme.