Dracénie : un plan FISAC au chevet du petit commerce

0
694

Commerces fermés, locaux à louer ou à vendre : il suffit de se promener dans le centre-ville de Draguignan, pour constater à quel point le petit commerce est en souffrance ! Une désertification qui concerne toutes les communes de Dracénie et d’ailleurs.

Pour tenter de pallier ce problème et soutenir le commerce de proximité, l’Etat a créé le FISAC (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce).

En répondant en janvier 2017 à l’appel à projets « FISAC 2016 », la Communauté d’Agglomération Dracénoise (CAD) a obtenu une aide financière de l’Etat d’un montant de plus de 326 000 € HT, mobilisable jusqu’au 19 janvier 2021.  En matière de fonds d’aides directes, la CAD abonde près de 252 000 € HT et l’Etat près de 126 000 € HT pour des commerçants, des artisans et des entreprises de services qui souhaiteraient engager des travaux de modernisation, d’accessibilité et de sécurisation de leurs locaux commerciaux. A ses côtés, elle compte comme partenaires : la DIRECCTE PACA à Marseille, les 23 communes membres de la CAD, la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Var, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

 

Un plan 2018/2020

 

Pour bénéficier des aides du FISAC sur le territoire de la Dracénie dans le cadre d’un plan 2018/2020 :

Il faut être une entreprise commerciale, artisanale et de services, sédentaire, apportant un service à la population locale.  Elle doit être inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés et/ou au Répertoire des Métiers, franchisés indépendants, cafés et restaurants (sous conditions).  Sont exclus les professions libérales, pharmacies banques, assurance et agences immobilières, campings, restaurants gastronomiques, hôtels-restaurants et les activités saisonnières.

L’entreprise doit avoir son local d’activités commerciales (centre de profit ou d’exploitation), sur des périmètres géographiques spécifiques, dans les centres-villes et centres-villages des 23 communes de la CAD.

Elle doit avoir un chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’€ HT par an et être à jour de ses cotisations sociales et fiscales et sa surface de vente ne doit pas excéder 400 m².

 

Quels projets peuvent bénéficier des aides ?

 

Tous projets d’investissements qui concernent le local commercial peuvent bénéficier des aides :

Un projet de modernisation : rénovation extérieure (façades, devantures, enseignes, vitrines, portes d’entrée, toutes menuiseries extérieures), – mise en place de dispositifs anti-effractions (volets roulants, grilles).

Un projet de mise en accessibilité : changement de porte, rampe d’accès, sonnette, – des aménagements internes (sanitaires et tablettes).

Le montant des aides, selon les travaux engagés et leur localisation peut aller de 3 000 € HT à 12 000 €  HT .

 

Comment constituer les dossiers ?

 

En concertation avec les communes, l’Agglomération accompagne les commerces dans chacune des étapes du dossier. Elles sont au nombre de quatre , accueil et accompagnement technique ; complétude du dossier de demande d’aides ; instruction, validation et notification par la CAD et enfin versement des aides.

S’il ne résoudra certainement pas tous les problèmes, ce dispositif aura pour mérite de participer à l’embellissement des commerces des centres-villes et donc à leur attrait.

P. R.

 

 

 

Le téléchargement du dossier de demande d’aide peut se faire sur le site www.dracenie.com/fisac.

Prise de contact et montage du dossier avec la chargée de mission Commerce, à la direction du développement économique de la Cad au 04 98 10 72 30.