Accueil Vie des entreprises ECA Group, depuis 1936 dans le Var

ECA Group, depuis 1936 dans le Var

Reconnu pour son expertise dans la robotique, les systèmes automatisés, la simulation et les processus industriels, ECA GROUP est une belle entreprise varoise, un des fleurons de notre économie de la défense. Elle développe des solutions technologiques pour des missions complexes en environnement contraints. Son offre s’adresse à une clientèle internationale (présente dans 80 pays).

ECA Group a son siège à La Garde. Elle compte également des filiales à Marseille, Montpellier, Toulouse, Nantes, Brest, Saclay et Lannion ainsi que des bureaux à Singapour ; elle vient également de s’installer en Belgique. Trois pôles d’activité : robotique, aérospatial et simulation. ECA Group compte 700 collaborateurs, dont 300 sur le site de La Garde.

François FALCOU, Directeur Général du Pôle Robotics

ECA Group, un leader mondial pour les drones navals

ECA Group est notamment l’un des leaders mondiaux des drones navals depuis plus de 50 ans. A la fin des années 60, ECA Group avait été chargé de réaliser un modèle libre de sous-marin mis en œuvre par Naval Group à St-Tropez. Puis, dans la foulée, Naval Group et ECA Group ont collaboré à la mise au point du premier robot filoguidé de déminage. Ce robot équipe toujours la marine française et s’est vendu en centaines d’exemplaires dans plus de trente pays.

Aujourd’hui, ECA Group maîtrise les drones sous-marins, les drones de surface ou les drones aériens. Ces systèmes sont adaptés à chaque taille ou type de navire militaire ; ils peuvent être également aérotransportés ou déployés depuis la côte ou d’autres embarcations non dédiées. D’où la diversité des clients possibles !

Un contrat historique : 450 millions d’euros avec la Belgique et les Pays Bas

En 2019 la société ECA Group signe un contrat emblématique de 450 millions d’euros dans la robotique. Les marines belge et néerlandaise ont en effet commandé 12 navires de « chasse aux mines » équipés d’une centaine de drones au consortium Belgium Naval & Robotics réunissant Naval Group et ECA Group. La part d’ECA Group sur ce contrat représente un montant d’environ 450 millions d’euros.

D’où des impacts positifs pour le site de La Garde & de Marseille

Tous les prototypages et tests pour le nouveau contrat seront réalisés sur le site de La Garde, tout comme les développements de nouveaux systèmes de robots liés aux activités de l’hydrographie, offshore ou sécurité maritime. Ces activités d’innovation et de diversification permettront d’assurer un haut niveau d’expertise sur place ainsi que le positionnement d’ECA Group sur d’autres marchés à haut potentiel. ECA entend poursuivre la dynamique de croissance qui la caractérise depuis des années.

Le programme de renouvellement des chasseurs de mines belges et néerlandais comprend une forte implication dans l’économie locale mais ouvre aussi tout un champ de possibilités à l’export.

Et les opportunités sont importantes. Plusieurs marines majeures dont la France, l’Inde ou l’Angleterre vont renouveler leur flotte de chasse aux mines dans les prochaines années. Par ailleurs, ECA Group estime que la plupart des marines s’équiperont aussi de systèmes de drones transportables utilisables depuis la côte.

Repères

  • 700 collaborateurs dont 300 à la Garde
  • CA 112,5 millions d’euros en 2019
  • SA au capital de 3.989.812,50 €
  • Dirigeants : Raphaël GORGE Président, Guénaël GUILLERME, administrateur et directeur général, François FALCOU, directeur général du pôle « robotics », Gilbert ROSSO, directeur général du pôle « aérospace »
Françoise Franceschini
Journaliste économique

A lire aussi

Puget-sur-Argens : les créateurs ont leur village

A l’aune de valeurs solidaires et écologiques, Luc Martin a eu l’idée originale et vertueuse de créer, au Puget-sur-Argens, le Village des ateliers créateurs.

Supports publicitaires : SERICONCEPT en pole position

Panneaux, tee-shirts, stylos, porte-clefs, broderies, cartes de visite, prospectus… rien n’échappe au savoir-faire et à la capacité de production de l’entreprise SERICONCEPT, installée en zone d’activités des Ferrières au Muy. Ses compétences s’étendent sur trois métiers principaux : la sérigraphie, la tampographie et la signalétique, réunis autour d’un atelier de P.A.O.

GNI : l’hôtellerie-restauration a aussi un cœur (de métier) qui bat

Des entreprises de notre secteur sont mortes dans l’indifférence. Pourquoi serions plus incriminés que les supermarchés ? Pourquoi les assureurs apparaissent à nos yeux comme les grands gagnants dans cette histoire ? Le GNI réclame une enquête parlementaire sur le sujet. Mais pour l’heure, sauvons nos établissements et nos emplois avec des mesures concrètes.

Ollioules : la Clinique Saint-Martin au chevet de la santé mentale

Implantée de longue date à Ollioules, la Clinique Saint-Martin est le 4e plus important établissement dédié à la santé mentale dans le Var. Elle fait partie du groupe Ramsay Santé, leader national et 2ème européen dans son domaine. Son directeur Franck Blanc, en poste dans le département depuis mi-2017, apporte des éclairages totalement d’actualité sur un secteur méconnu et en plein changement de paradigme.

Lancement du magazine Top500 VarEntreprises 2020/2021

LE TROPHEE “TOP500” (Top500 : classement des 500 premières entreprises varoises) a été attribué à la société BONIFAY et à son président André-Jean BONIFAY (Classement Top500 : 28ème - CA 2019 : 60 299 K€ - Effectif : 347 salariés)