Etat d’urgence pour le traitement de déchets

0
611

Le 29 juin dernier, dans Var-Matin, le préfet du Var Jean-Luc Videlaine tirait la sonnette d’alarme sur la gestion des déchets dans notre département avec la saturation prochaine des sites de stockage et leur situation administrative.

 

L’ état des lieux est en effet inquiétant. L’Unité de Valorisation Énergétique de Toulon fonctionne à sa capacité maximale. L’ISDND (Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux) de Ginasservis est fermée pour mise en conformité depuis mars 2017. La date réouverture est inconnue à ce jour. Autorisée jusqu’en juin 2020, l’ISDND du Cannet-des-Maures arrivera à saturation fin 2018. L’autorisation d’exploiter de l’ISDND de Pierrefeu s’achève le 30 novembre 2019 avec saturation du site prévue au printemps 2019. En conclusion, le département sera en déficit de capacité de stockage fin 2018 et au printemps 2019, le Var ne disposera plus de capacité de stockage, ni de solution de secours.

Valoriser plus, stocker moins

Face à ce constat alarmant Pizzorno Environnement, fort de son expérience et de sa technicité, propose des solutions à l’appui d’un axe majeur : la valorisation. Alors que son centre de tri du Muy est déjà une référence nationale, son projet Ecopôle Valtéo 2018 sur le site du Cannet-des-Maures s’inscrit lui aussi totalement dans ce cadre. Valtéo, filiale de Pizzorno Environnement a ainsi déposé, en novembre 2016, un dossier de demande d’autorisation d’exploitation auprès de la préfecture du Var pour la mise en place de cet Ecopôle.
Ce projet de traitement et de valorisation multi filières se conforme aux objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et répond aux préconisations du projet de plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux du département du Var. Il garantit la continuité de service de traitement des déchets face à la saturation du site de l’ISDND du Cannet-des-Maures en 2018.
L’Ecopôle Valtéo 2018 s’appuie deux axes :

  • la construction d’une unité de tri et de valorisation (UTV) des déchets d’activités économiques et des encombrants d’une capacité de 55 000 tonnes par an et la poursuite de l’exploitation de l’ISDND par la création
  • d’un site n°5 pour une durée de 10 ans (demande déposée en 2017).

Les prévisions de l’efficacité de l’Ecopôle sont spectaculaires, le tonnage de déchets stockés devrait ainsi passer de 200 000 tonnes par an en 2019 à 135 000 T/an en 2022-2024 et 91000 T/an en 2025-2028. À ce jour les réponses aux demandes d’autorisation sont toujours en attente « et pourtant nous sommes dans l’urgence car la mise en place du projet nécessitera un an de travaux.
Faute de projets réalisés dans le département, le Var devra exporter ailleurs ses déchets soit quelque 300 000 tonnes par an avec un impact important sur l’environnement puisque cela nécessiterait la circulation de 120 000 véhicules par an.» précise Hervé Antonsanti, directeur de branche valorisation-traitement de Pizzorno Environnement.

Frédéric Devalle, Directeur général Pizzorno environnement met quant à lui en évidence les efforts consentis par son entreprise pour toujours plus d’efficacité dans la gestion des déchets : « En moins de 10 ans nous avons investi plus de 100 millions d’euros sur nos installations pour améliorer les performances techniques et environnementales. Dans les trois prochaines années, nous prévoyons plus de 50 millions d’euros d’investissement et la création de plusieurs dizaines d’emplois (*) qui permettrons avec le concours des varois et des services départementaux, de réduire le volume des déchets ultimes et d’augmenter la valorisation qu’elle soit matière, énergétique ou organique ».

(*) : Le groupe Pizzorno Environnement emploie quelque 4 000 personnes dont 1 500 dans le Var. Il a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 218,6 M€.

GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT

  • Chiffre d’affaires 2016 : 218,6 M€
  • Effectifs : 4 000 salariés dont 1 500 dans le Var
  • Le Var produit annuellement 965 219 tonnes de déchets de toutes natures. Malgré l’augmentation de la population, le volume des déchets admis en installations de stockage est en baisse de 34% par rapport à 2010 et cela grâce à la valorisation.
  • Adresse du siège social :
    109 Rue Jean Aicard
    83300 Draguignan
    Tél. : 04 94 50 50 50
    www.pizzorno.com

 

PR.