Accueil Zoom sur ... HÔTEL du Castellet : un couple à la manoeuvre

HÔTEL du Castellet : un couple à la manoeuvre

Le complexe du plateau du Castellet (circuit, aéroport et hôtels-restaurants) a été conçu par M. Ecclecstone en 2001 après le rachat du circuit à la famille Ricard. La logique du maillage demeure, même si l’ensemble est aujourd’hui beaucoup plus largement ouvert sur la région et le tourisme. Alexandra et Christophe Bacquié dirigent le groupe comprenant le bel hôtel et le restaurant du Castellet, en face du circuit, et le Grand prix Hôtel situé à côté de l’aéroport. Rencontre avec Alexandra, une femme manager efficace.

Alexandra est aujourd’hui la directrice générale de l’Hôtel du Castellet 5 étoiles et du Grand Prix Hôtel 3 étoiles ; Christophe (MOF 2004) est le directeur de la restauration et le chef de cuisine des 2 établissements, le restaurant 2 étoiles Michelin (depuis 2010) et le Sanfelice « bistrot chic » et enfin du restaurant du Grand Prix Hôtel. La clientèle de l’hôtel-restaurant du Castellet a évolué et s’est ouverte pour 70% aux touristes et clients régionaux ; 30% du chiffre est lié à l’activité du circuit.

Le label RELAIS & CHÂTEAUX colle bien à ce très bel endroit en pleine nature, à cet hôtel de charme, au sein duquel l’accent est mis est sur la qualité du service, à la française ! Une clientèle fidèle, un tiers des clients revient régulièrement ; l’accueil est personnalisé, par exemple en fonction de la nationalité du client. L’hôtel dispose de parcours de santé et de sentiers pour cyclistes qui s’enfoncent dans la forêt de pins. Et d’un golf de 6 trous. Le tout sur 12 ha. Le spa vient d’être rénové et agrandi sur 700 m2 – soit un investissement de 3 millions d’euros.

Alexandra affiche sa farouche volonté de faire progresser ses salariés, avec sa vision de l’avenir des deux établissements. Dans cet objectif, elle travaille avec Claude Sage, administrateur délégué qui pilote l’ensemble du groupe. Elle met l’accent sur la qualité des relations avec les salariés, peaufine la culture de l’entreprise pour sa bonne réussite. Le service commercial mobilise 6 personnes et les 2 hôtels participent à des salons étrangers.

FF

Repères

  • CA : 9,1 millions d’euros
  • Effectif : 90 salariés en CDI et 130 salariés en pleine saison
  • 42 chambres et suites sur l’Hôtel du Castellet, 117 chambres pour le Grand prix Hôtel et 44 studios pour loger le personnel
  • Depuis 2009 : 5,5 millions d’investissement (y compris le spa)
  • Tarifs : de 195 € à 1 250 € par nuit selon la chambre pour l’Hôtel du Castellet et de 155 € à 255 € par nuit selon la chambre pour le Grand Prix Hôtel
  • 3001 Route des Hauts du Camp
    83330 Le Castellet
    Tél : 04 94 98 37 77
    www.hotelducastellet.net
    www.grandprixhotel.fr

 

Les autres articles du dossier « La Magie du luxe Hôtelier »

[blog_slider type= »simple » auto_start= »true » image_size= »custom » image_width= »895″ image_height= »400″ selected_projects= »239, 246, 249, 254, 259, 263″ show_categories= »yes » show_date= »no » show_author= »no » title_tag= »h3″ show_excerpt= »no » show_read_more= »yes » enable_navigation= »enable_navigation »]

L'équipe du VE
Rédaction du journal Var Entreprises

A lire aussi

Assemblée Générale de l’UPV et des Heures Libres de la Jeunesse

Le mercredi 10 juillet à partir de 17h30 se tiendra l'Assemblée Générale de l'Union Patronale du Var et des Heures Libres de...

MONTRIEUX LE VIEUX mariages, séminaires et éco-responsabilité !

Dans la vallée du Gapeau, très près de Méounes, le Domaine de Montrieux est niché dans la nature – peut être est-ce...

GEKKO GOURMET ou l’innovation culinaire !

Sur la zone d'entreprises de Signes, l'entreprise Gekko Gourmet connaît une croissance rapide ! Installée depuis quelques mois sur ce beau site,...

Tourisme à destination du VAR : le département en pôle position  !

Décidément, le tourisme d'aujourd'hui et de demain est un tourisme 2.0 ! Il n'est qu'à lancer « destination Var...

ObioSEED à Signes RSE toujours !

On entend dire que l'industrie déserte le Var et la France ; même si nous avons peu, dans le département, de grosses unités...