Accueil Interview Le président Xavier Leroux veut «révéler les potentiels de l’Université de Toulon...

Le président Xavier Leroux veut «révéler les potentiels de l’Université de Toulon »

Elu le 2 avril président de l’Université de Toulon pour un mandat de 4 ans, en succession d’Eric Boutin, Xavier Leroux souhaite affiner l’identité de cette entité majeure de l’enseignement supérieur dans la métropole, à dessein de monter encore en puissance. 

Var entreprises : Xavier Leroux, la présidence de l’Université de Toulon est-elle le prolongement naturel de votre engagement ?

Xavier Leroux : « Je suis avant tout au service du bien commun. En qualité de professeur de français agrégé, enseignant en collège dans la région parisienne, puis en tant que professeur des universités en langue et littérature médiévales à Toulon, comme chercheur au sein du laboratoire Babel ou encore directeur de l’UFR Lettres, langues et Sciences humaines entre 2013 et la présidence de l’Université, tous mes engagements répondent à ce principe de base. Je suis fier de cette élection parce que la communauté m’a témoigné sa confiance et confié une responsabilité qui m’honore. Cela s’inscrit effectivement dans le sens d’un engagement global, prononcé, assumé. J’ai accepté d’entrer en campagne, avec succès donc, parce que l’on m’avait exprimé ma légitimité à occuper cette fonction. Si, dans 4 ans, on considère que nous avons mis avec mon équipe cette Université dans l’avancée et les meilleures conditions pour que le relais soit pris par d’autres, alors je serai le plus heureux. « Nous sommes comme des nains juchés sur des épaules de géants », écrivait au XIIe siècle le philosophe Bernard de Chartres… ».

VE : Quelle est votre feuille de route pour ce mandat de 4 ans ?

XL : « L’axe prioritaire est l’humain, le mieux vivre ensemble. Je souhaite également que l’on se donne les moyens d’agir avec une nouvelle méthodologie sur les procédures et les moyens. Nous devons révéler les potentiels de l’Université de Toulon, en plus de ceux déjà révélés précédemment, et mieux les exploiter. Pour ce faire, la feuille de route commence par la construction collective et concertée d’une identité territoriale. Nous avons certes une identification autour de la mer et du développement durable, de la Méditerranée, du numérique…, que nous devons mieux préciser en interne et vis-à-vis de nos partenaires. Il s’agit de définir de façon collégiale notre marque de fabrique, sachant que nous sommes une Université de proximité, à l’écoute des besoins de son environnement, et que l’on ne peut pas tout faire. Que désire-t-on vraiment autour de la mer ? En développement durable ? Avec la Défense ? Pareil pour le numérique ? Définissons mieux les spécialités que nous voulons afficher. C’est une stratégie qui ne remet pas en cause ce qui a été fait avant, surtout quand cela est bien fait, mais qui affirme un positionnement selon un nouveau cadrage. La feuille de route qui en découlera sera aussi scientifique et pédagogique… ».

Entendre le besoin des entreprises

VE : Comment situez-vous votre approche du monde de l’entreprise dans ce contexte ?

XL : « Elle est partenariale, sur les formations académiques et professionnelles, en continue, tout au long de la vie, en alternance qui fait sa révolution. Nous nous préparons à cela et au développement de filières plus professionnalisantes, bien entendu sans que cela soit au détriment de notre socle. Le but est d’entendre le besoin et de montrer que l’on peut être réactifs. Nous seront d’autant plus à l’écoute que nos partenaires nous parleront et ils viendront d’autant plus facilement vers nous si notre identité est claire, notre champ des possibles aussi. Au sein de Toulon enseignement sup’, nous sommes le grand et le gros frère, nous devons montrer l’exemple et entraîner autour de nous. De même au niveau de la recherche, je souhaite que nous allions plus loin avec les entreprises, en répondant avec elles à des appels à projets, notamment sur le maritime, en apportant notre valeur ajoutée scientifique à leurs problématiques. Pour réussir cela aussi la démarche identitaire est importante ».O

Repères

  • Université de Toulon (UTLN)
  • A fêté ses 50 ans en 2018
  • Etablissement centré sur les sociétés méditerranéennes et les sciences de la mer
  • Une centaine de formations à vocation générale ou professionnelle
  • Trois campus, Toulon, La Garde-La Valette et Draguignan
  • Plus de 10 000 étudiants 
  • Près de 300 enseignants-chercheurs répartis dans 15 laboratoires de recherche 
  • Siège Avenue de l’Université, 83130 La Garde
  • 04 94 14 20 00
  • www.univ-tln.fr
Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

Potager et Compagnie veut faire pousser fruits et légumes bio dans les entreprises

concept innovant, séduisant, gourmand et solidaire des potagers d’entreprises piloté par Potagers et Cie

Var Habitat modernise sa relation client

L’Office Var Habitat, premier bailleur social du département avec plus de 15 000 logements, met en œuvre son nouveau projet d’entreprise à la faveur d’un service dédié à la relation client.

La Boîte Immo fait pousser ses murs

Start-up en réussite exponentielle, leader dans le webmarketing spécialisé en immobilier, La Boîte Immo vient d’intégrer son nouveau siège, à Hyères toujours

Boatcom : le bateau pub qui nettoie la mer

Après avoir égayé nos bronzettes en déployant dans le ciel les banderoles accrochées à la queue des petits avions, la publicité prend aujourd’hui la mer grâce à Boatcom. Avec un bonus écologique remarquable : le nettoyage de la grande bleue.

Toulon : l’Okko joue la carte locale

Le nouveau 4 étoiles toulonnais Okko Hôtels joue résolument la carte de la proximité, avec ses clients d’abord, mais aussi vis-à-vis de son environnement direct. Son emplacement est un atout majeur selon la stratégie de cette jeune marque française