Accueil Vie des entreprises Le Printemps, réinventer l’acte de vendre !

Le Printemps, réinventer l’acte de vendre !

Dès le premier déconfinement en mai, la clientèle fidèle est très vite revenue vers les commerces et en particulier le magasin du Printemps à Grand Var.

Deuxième déconfinement avec la réouverture le 29 novembre et  la confirmation de l’impact  de cette enseigne dans notre département. Ce qui explique sa place de 4ème magasin  le plus performant de l’enseigne en France ! Son directeur dans le Var, Stéphane Pinilla, nous l’explique et nous parle du commerce de demain !

Plusieurs raisons à ces bons résultats, dont une bonne connaissance de la clientèle varoise, et cela grâce à la carte de fidélité Printania. Une connaissance qui doit être en permanence affinée !

Autres critères de réussite,  des produits et des marques de qualité (voire exclusives) appréciés par ces clients dont l’âge moyen est de 46 ans, un magasin qui a été refait il y a quelques années et une synergie croissante avec les sites internet du groupe : ils sont désormais au nombre de 3 concernant les vêtements et accessoires. Ils ont fait l’objet récemment de gros investissements techniques au niveau national et peuvent vraiment jouer leur rôle dans ce nouveau commerce qui oscille du présentiel au digital!

Les 3 sites  internet évoqués ciblent plusieurs types de clientèle et présentent des paniers moyens différenciés.

  • Citadium , pour les jeunes qui aiment la mode street.
  • Place des tendances – tous âges confondus – c’est le 1er site de grands magasins en France.
  • Le printemps.com pour le luxe et une clientèle plutôt jeune et branchée – en bref les millénials !

Par ce biais, il s’agira d’élargir, de compléter, d’enrichir l’offre en magasin en présentant au client d’autres articles sur une tablette ; ceux-ci seront commandés par le magasin qui les mettra à disposition de la clientèle pour essayage ! Comme le font déjà les 3 « experts-mode » présents sur le magasin du Var, qui, après 2 années de formation, sont d’excellents « personal shoppers » ! C’est bien ce concept de personnalisation du service sur lequel travaille Stephane Pinilla, concept qui va se développer et moderniser l’acte de vente.

Dernier site, on parle alors déco et mobilier : « made in design » est riche de nombreux créateurs de talent ; le  site et quelques produits pourraient être présents prochainement sur le magasin de Toulon .

Majeur dans la réussite du Printemps Toulon : un personnel accueillant, formé, professionnel ! Il bénéficie de formations chaque année dans le cadre de la PRINTEMPS ACADEMIE, d’où un CA en augmentation chaque année, soit une des meilleures performances au niveau français ! Des formations avec différentes approches : formation aux produits  (vendre une montre est différent de la vente d’un manteau, à la vente avec un contact clients « innovant »,  au management…

Le management

C’est là l’une des priorités de Stephane Pinilla qui pratique un management de proximité avec l’ensemble des salariés – qu’ils relèvent du Printemps ou soient attachés aux marques présentes sur le magasin .

Il est très souvent présent dans les rayons, ( il n’est pas un directeur cantonné dans son bureau), il  consulte les différentes strates de la hiérarchie,  parle productivité avec les collaborateurs, prend en compte les avis, écoute, motive.

Stéphane Pinilla permet et même incite à une certaine mobilité au sein du magasin :  « cela évite la monotonie ! », en particulier en période de promotion ; il organise  des temps de réflexions en commun pour améliorer encore le service et les méthodes de vente.

Repères

  • 250 salariés dont 96 relèvent directement du magasin le Printemps, les autres étant liés à la marque qu’ils représentent
  • 8300 m2 de surface de plain-pied
  • 4ème magasin en France en CA brut au sein du groupe Le Printemps
  • Moyenne d’âge de la clientèle : 46 ans
Françoise Franceschini
Journaliste économique

A lire aussi

Puget-sur-Argens : les créateurs ont leur village

A l’aune de valeurs solidaires et écologiques, Luc Martin a eu l’idée originale et vertueuse de créer, au Puget-sur-Argens, le Village des ateliers créateurs.

Supports publicitaires : SERICONCEPT en pole position

Panneaux, tee-shirts, stylos, porte-clefs, broderies, cartes de visite, prospectus… rien n’échappe au savoir-faire et à la capacité de production de l’entreprise SERICONCEPT, installée en zone d’activités des Ferrières au Muy. Ses compétences s’étendent sur trois métiers principaux : la sérigraphie, la tampographie et la signalétique, réunis autour d’un atelier de P.A.O.

GNI : l’hôtellerie-restauration a aussi un cœur (de métier) qui bat

Des entreprises de notre secteur sont mortes dans l’indifférence. Pourquoi serions plus incriminés que les supermarchés ? Pourquoi les assureurs apparaissent à nos yeux comme les grands gagnants dans cette histoire ? Le GNI réclame une enquête parlementaire sur le sujet. Mais pour l’heure, sauvons nos établissements et nos emplois avec des mesures concrètes.

Ollioules : la Clinique Saint-Martin au chevet de la santé mentale

Implantée de longue date à Ollioules, la Clinique Saint-Martin est le 4e plus important établissement dédié à la santé mentale dans le Var. Elle fait partie du groupe Ramsay Santé, leader national et 2ème européen dans son domaine. Son directeur Franck Blanc, en poste dans le département depuis mi-2017, apporte des éclairages totalement d’actualité sur un secteur méconnu et en plein changement de paradigme.

Lancement du magazine Top500 VarEntreprises 2020/2021

LE TROPHEE “TOP500” (Top500 : classement des 500 premières entreprises varoises) a été attribué à la société BONIFAY et à son président André-Jean BONIFAY (Classement Top500 : 28ème - CA 2019 : 60 299 K€ - Effectif : 347 salariés)