Accueil Reportage Les Arcs-sur-Argens : Colissimo s’installe aux Bréguières

Les Arcs-sur-Argens : Colissimo s’installe aux Bréguières

En quelques semaines, un imposant bâtiment est sorti de terre sur le parc logistique des Bréguières développé par le groupe Barjane aux Arcs-sur-Argens. Réalisée par APRC, cette structure de près de 12 000 m2 sur un terrain de 4,8 hectares, accueillera la plateforme Colissimo Côte d’Azur de La Poste dont l’ouverture prévisionnelle est fixée au deuxième semestre 2020. Réalisé selon la démarche de développement durable du Parc des Bréguières, le bâtiment sera équipé d’une centrale photovoltaïque qui permettra de produire l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 450 personnes.

80 000 colis triés par jour

La création de cette plateforme a été décidée par La Poste afin de répondre au développement exponentiel du marché du colis porté par l’e.commerce.


Sébastien Brosse, chef de projet et futur directeur de la plateforme Colissimo Côte d’Azur

Sous la direction de Sébastien Brosse, la structure composée de 11 000 m2 de surfaces destinées à l’activité de traitement de colis et de 800 m2 de bureaux, aura pour mission la collecte, le tri et l’acheminement des colis en provenance et à destination de l’ensemble des Alpes-Maritimes et du Var. Cela représentera près de 80 000 colis par jour ! Pour ce faire, une centaine de personnes travaillera sur le site.

10 M€ pour la machine de tri

Pour faciliter leur tâche, La Poste a investit 10 M€ dans une machine de tri dernière génération capable de traiter jusqu’à 12 000 colis à l’heure ! Elle mesure 356 m de long, évolue à 2,7 m/s et elle lit les codes-barres sur les 6 faces du colis pour un traitement optimisé.

La plateforme disposera de 68 portes de quai et sera raccordée au réseau de 13 plateformes de préparation et de distribution de courrier et agence colis de son secteur de compétence : La Seyne, La Farlède, Grimaud, Brignoles, Les Arcs-sur-Argens, Fréjus, Mouans-Sartoux, Antibes, Grasse, Cagnes-sur-Mer, Nice Ouest, Carros et Monaco. Elle est également reliée à un réseau national de plateforme de tri et de distribution des colis.

Objectif : livraison à J+1

L’objectif de la nouvelle structure est ambitieux : permettre une livraison dans les meilleures conditions possibles à J+1. La Poste a en effet constaté que plus de 50% des acheteurs aimeraient une livraison le lendemain. Seulement 25% des colis livrés aux particuliers en 2016 ont été livrés à J+1. Augmenter cette offre est donc un indispensable levier de croissance pour Colissimo.

Pour autant La Poste s’emploie aussi à réduire toujours plus son empreinte carbone. Ainsi le transport des colis sera optimisé grâce à de nouveaux matériels et process et notamment grâce aux caisses mobiles. Ces conteneurs mobiles transportés par un camion remorque sur la route et par un engin de parc dans l’enceinte de la plateforme colis sont capables de stationner sur pieds. Il ont une capacité d’environ 4 000 colis contre 3 000 actuellement. L’utilisation de ces caisses mobiles permettra de contribuer à réduire d’environ 15 000 tonnes par an les émissions de CO2 à l’horizon 2023.

Patrick Roletto
Journaliste économique

A lire aussi

Avec Al Dente, Taormina, Mamma Sam, Toulon fleure bon « Little Italie » !

La rue Dumont d’Urville de Toulon prend des allures de « Little Italie », pour le plus grand plaisir des amateurs de cette cuisine du Sud qui nous rassemble, nous ressemble. Al Dente, Taormina, Mama Sam forment un triptyque gagnant, gourmand, attrayant.

Cultivons l’avenir avec Potagers & Compagnie

Potagers & Compagnie, est une jeune entreprise solidaire d'utilité sociale, qui participe au grand concours national La Fabrique Aviva, une compétition qui récompense les entrepreneurs innovants de l’économie sociale et solidaire. Bordé par la rivière Ribeirotte, en partie en zone Natura 2000, le domaine présente une grande diversité de milieux. L’ambition est d’en faire un lieu de référence de l’agroécologie et de la permaculture en climat méditerranéen (potager, vignes, oliviers, truffières, arbres fruitiers et petit élevage), ayant vocation à essaimer avec le développement d’une offre de formation et d’accompagnement de projets agroécologiques, notamment en entreprises ou associations

Puget-sur-Argens : les créateurs ont leur village

A l’aune de valeurs solidaires et écologiques, Luc Martin a eu l’idée originale et vertueuse de créer, au Puget-sur-Argens, le Village des ateliers créateurs.

Supports publicitaires : SERICONCEPT en pole position

Panneaux, tee-shirts, stylos, porte-clefs, broderies, cartes de visite, prospectus… rien n’échappe au savoir-faire et à la capacité de production de l’entreprise SERICONCEPT, installée en zone d’activités des Ferrières au Muy. Ses compétences s’étendent sur trois métiers principaux : la sérigraphie, la tampographie et la signalétique, réunis autour d’un atelier de P.A.O.

GNI : l’hôtellerie-restauration a aussi un cœur (de métier) qui bat

Des entreprises de notre secteur sont mortes dans l’indifférence. Pourquoi serions plus incriminés que les supermarchés ? Pourquoi les assureurs apparaissent à nos yeux comme les grands gagnants dans cette histoire ? Le GNI réclame une enquête parlementaire sur le sujet. Mais pour l’heure, sauvons nos établissements et nos emplois avec des mesures concrètes.