Accueil Développement Les ordures ménagères transitent par La Môle

Les ordures ménagères transitent par La Môle

5 millions d’euros d’investissement ont été consacrés au nouveau quai de transit des ordures ménagères de La Môle inauguré cet été par le Syndicat mixte intercommunal de transport et de traitement des ordures ménagères de l’aire toulonnaise (Sittomat) et la Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez. Un aménagement durable.

La Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez et le Sittomat, Syndicat mixte intercommunal de transport et de traitement des ordures ménagères de l’aire toulonnaise, ont inauguré mi-juillet le nouveau quai de transit des ordures ménagères du site de La Môle. Un équipement de grande utilité aux vertus durables permettant d’optimiser la prise en charge des ordures du territoire. L’intercommunalité Tropézienne ayant en effet rejoint le Sittomat depuis 2015, ce Syndicat, qui fait partie des plus importantes infrastructures de France en la matière*, achemine les déchets ménagers du Golfe jusqu’à son Unité de valorisation énergétique (UVE) de Lagoubran, à Toulon, afin de les transformer en énergie après combustion. La création de ce quai de transit permet d’éviter l’acheminement quotidien de ces déchets par camions de collecte de la Communauté de communes et de réduire par là même les émissions de CO2 inhérentes à ces flux. Ainsi, le quai de transit de La Môle réceptionne les ordures, les stocke au besoin, puis des semi-remorques peuvent les récupérer par transfert gravitaire et les amener vers l’Unité toulonnaise. Une problématique d’autant plus accrue en période touristique durant laquelle la production de déchets connaît une forte hausse, corrélée à l’augmentation massive de population.

Equipement moderne et complet

La rénovation des équipements a concerné plusieurs domaines. D’une part le regroupement de tous les déchets ménagers (ordures ménagères, collecte sélective, encombrants, cartons) sur un seul site pour unifier et simplifier la gestion. Un bâtiment de transfert a été construit, équipé de 6 trémies de rechargement gravitaire pour gros porteurs. Les trémies sont consacrées aux ordures ménagères, à la collecte sélective destinée au centre de tri du Muy, tandis que deux zones ont été créées, une de rechargement des encombrants et une pour la collecte du verre (400 m2). D’autre part, une déchèterie a été réalisée pour accueillir les dépôts des habitants de la commune de La Môle. Elle est dotée d’un quai configuré pour recevoir 5 bennes et d’une dalle à containers de déchets ménagers spécifiques et de déchets d’équipements électriques/électroniques. Enfin, la mise en balles d’ordures ménagères pendant la saison estivale permet de réguler les flux de déchets et lisser le traitement par l’UVE du Sittomat sur l’année en réduisant l’impact de la saisonnalité. Pour ce faire, une presse à balles unique dans la région (400 000 euros d’investissement) peut compacter et enrober en balles étanches environ 4 000 tonnes d’ordures. Lesquelles sont stockées sous un bâtiment dédié de 3 000 m2 construit à cet effet.

Le Sittomat a financé 80% des 4,6 millions d’euros de travaux effectués par le mandataire Campenon-Bernard, de même que l’intégralité des quelque 400 000 euros d’études préalables et de suivi. La Communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez a payé 20% de ces travaux qui ont duré 12 mois et fait l’objet d’une intégration environnement soignée. Sur 17 500 m2 de surface utile, vont désormais transiter chaque année 36 000 tonnes d’ordures ménagères, 6 500 tonnes de collecte sélective, 5 500 tonnes de verre, 1 420 tonnes de carton.O

* Fondé en 1979, le Sittomat gère les déchets de plus de 560 000 habitants (hors saison estivale), sur 38 villes  de l’aire toulonnaise et du Golfe de Saint-Tropez

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

Le Groupe Loudane grandit et innove !

Le groupe Loudane dont Gilles Garcia est le directeur général, a une activité réputée « essentielle » en cette période de...

ECA Group, depuis 1936 dans le Var

Reconnu pour son expertise dans la robotique, les systèmes automatisés, la simulation et les processus industriels, ECA GROUP est une belle entreprise varoise, un des fleurons de notre économie de la défense. Elle développe des solutions technologiques pour des missions complexes en environnement contraints. Son offre s’adresse à une clientèle internationale (présente dans 80 pays).

Achetez vos biscuits et confiseries en ligne et en local

Sur le site « peches-gourmands.fr » entreprise varoise créée en 1993 qui fabrique ses produits de biscuiterie sur notre territoire, vous pourrez...

PME, ETI, sous traitants : une veille cyber-sécurité avec la FMES et la Région Sud

L’institut FMES, en liaison étroite avec L’ANSSI* la DGSI*, la DRSD*, la gendarmerie nationale, le CERT* et des opérateurs privés créée ce...

Thierry Albertini président de l’Office Var Habitat

Thierry Albertini est le nouveau président de Var Habitat, premier bailleur social du département avec 15 000 logements, 33 000 locataires, 280...