Accueil Vie des entreprises Les Travaux Publics tirent la sonnette d’alarme

Les Travaux Publics tirent la sonnette d’alarme

La campagne des municipales est le timing choisi par la Fédération du BTP du Var que préside Jean-Jacques Castillon, et son homologue des Travaux Publics sur l’ensemble de la région Provence Alpes Côte d’Azur, pour interpeller les maires en place qui se représentent et les candidats à leur succession sur le niveau de leurs infrastructures. En effet, la France est descendue en 10 ans de la 4e à la 9e place en matière de qualité des celles-ci (classement 2018/2019 du World Economic Forum), avec une dégradation particulièrement visible sur les infrastructures routières, les ouvrages d’art, les réseaux d’eau dont la perte atteint près de 20% (15% dans le Var).

A l’échelle du département, le recul des investissements est estimé à 24% depuis 2008 (248 millions d’euros à l’époque contre 189 millions l’an dernier). Ceci est préjudiciable pour les entreprises de TP, dont l’activité dépend à 70% de la commande publique, notamment du bloc communal, mais aussi pour le contribuable car la facture de rattrapage ou d’incident sera inévitablement plus élevée faute de prise en compte nécessaire. Les réseaux vieillissent, les besoins augmentent, divers et variés, sur la mobilité, le très haut débit, l’économie circulaire…

Autre problématique plus conjoncturelle mais récurrente, les périodes d’élections municipales modifient de façon substantielle le calendrier des décisions d’investissement, précisent les deux Fédérations, en dépit d’une situation financière globalement saine. Selon les projections, l’investissement local devrait être stable en 2020 (mais toujours en deçà des besoins estimés), à la baisse en 2021, en redémarrage possible en 2022 au niveau du bloc communal, avec un fort risque de réduction dans les départements (eux-mêmes en cycle électoral en mars 2021)…

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

Thierry Albertini président de l’Office Var Habitat

Thierry Albertini est le nouveau président de Var Habitat, premier bailleur social du département avec 15 000 logements, 33 000 locataires, 280...

Permis en baisse, BTP en berne ?

La chaîne de l’acte de bâtir s’inquiète en cet automne des conséquences des « manquements » du printemps. Alors que le reconfinement...

A50 : « Enrobé, c’est pesé » entre Bandol et La Ciotat !

Escota Vinci Autoroutes refait la chaussée dans les deux sens entre les gares de péage de Bandol et La Ciotat, sur l’A50....

Pierrefeu : Pizzorno valorise toujours plus

le groupe Pizzorno Environnement a mis en service en septembre dernier et au terme de dix mois de travaux, le nouveau casier de stockage de déchets non dangereux sur son site de Pierrefeu-du-Var. L’Ecopole exploité par sa filiale Azur Valorisation renforce ainsi ses capacités de traitement et confirme son statut d’installation majeure pour la gestion des déchets.

L’Imsat en formation(s) serrée(s), malgré l’adversité !

l’Imsat dispense depuis septembre des formations longues et courtes pour respectivement 209 et 68 personnes, tandis que 140 jeunes ont été accompagnés depuis un an dans le cadre de la prépa SAT (sport, animation, tourisme), lancée par l’Imsat et l’UPV. Une démarche ciblée vers des publics demandeurs d’emploi, mais aussi fragilisés et parmi les plus éloignés de l’emploi, proposant un accompagnement personnalisé. A travers un Sas de préparation