Accueil Reportage Ollioules/Sanary : un nouvelle échangeur d’utilité publique

Ollioules/Sanary : un nouvelle échangeur d’utilité publique

Attendu depuis 30 ans, le nouvel échangeur 12.1 Escota de Vinci Autoroutes vient d’être inauguré à Ollioules/Sanary par ses financeurs publics et privés.

Une réalisation majeure entre la barrière de péage de Bandol et l’échangeur de La Seyne, visant à améliorer la desserte des communes d’Ollioules et Sanary, à fluidifier le trafic très dense (notamment aux heures de pointe) de la route départementale 11 et des voiries locales environnantes. L’échangeur comprend deux gares équipées chacune de 3 couloirs, sachant que les conducteurs paieront ici uniquement en allant ou en revenant du Toulon, à raison de 0,80 euros pour un véhicule léger et 0,50 euros en moto. En direction ou en provenance de Marseille, le paiement demeure au niveau de la barrière pleine voie de Bandol. L’ouvrage, réalisé en deux ans et demie par le groupement TP Spada/Razel-Bec/Eurovia Paca, tout en maintenant le trafic sur l’A50, a fait l’objet d’un programme spécifique d’intégration environnementale et de prise en considération des riverains. Une conduite d’opération exemplaire saluée par l’ensemble des partenaires lors de l’inauguration, le 14 décembre dernier, qui précède de quelques jours la mise en service validée par décision ministérielle. Lesquels partenaires ont investi collectivement 37,6 millions d’euros dans ce projet d’envergure, à savoir 42% pour Vinci Autoroutes, 29% pour le département du Var, 16% pour la Métropole Toulon Provence Méditerranée, 13% pour l’Agglomération Sud Sainte Baume.

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

Puget-sur-Argens : les créateurs ont leur village

A l’aune de valeurs solidaires et écologiques, Luc Martin a eu l’idée originale et vertueuse de créer, au Puget-sur-Argens, le Village des ateliers créateurs.

Supports publicitaires : SERICONCEPT en pole position

Panneaux, tee-shirts, stylos, porte-clefs, broderies, cartes de visite, prospectus… rien n’échappe au savoir-faire et à la capacité de production de l’entreprise SERICONCEPT, installée en zone d’activités des Ferrières au Muy. Ses compétences s’étendent sur trois métiers principaux : la sérigraphie, la tampographie et la signalétique, réunis autour d’un atelier de P.A.O.

GNI : l’hôtellerie-restauration a aussi un cœur (de métier) qui bat

Des entreprises de notre secteur sont mortes dans l’indifférence. Pourquoi serions plus incriminés que les supermarchés ? Pourquoi les assureurs apparaissent à nos yeux comme les grands gagnants dans cette histoire ? Le GNI réclame une enquête parlementaire sur le sujet. Mais pour l’heure, sauvons nos établissements et nos emplois avec des mesures concrètes.

Ollioules : la Clinique Saint-Martin au chevet de la santé mentale

Implantée de longue date à Ollioules, la Clinique Saint-Martin est le 4e plus important établissement dédié à la santé mentale dans le Var. Elle fait partie du groupe Ramsay Santé, leader national et 2ème européen dans son domaine. Son directeur Franck Blanc, en poste dans le département depuis mi-2017, apporte des éclairages totalement d’actualité sur un secteur méconnu et en plein changement de paradigme.

Lancement du magazine Top500 VarEntreprises 2020/2021

LE TROPHEE “TOP500” (Top500 : classement des 500 premières entreprises varoises) a été attribué à la société BONIFAY et à son président André-Jean BONIFAY (Classement Top500 : 28ème - CA 2019 : 60 299 K€ - Effectif : 347 salariés)