Accueil Focus Pensez QVT (lisez qualité de vie au travail) : surtout en post-confinement

Pensez QVT (lisez qualité de vie au travail) : surtout en post-confinement

L’effet de la pandémie et du confinement ont mis à l’arrêt un certain nombre d’entreprises et en ont amené d’autres à instaurer en urgence le télé-travail. La priorité des dirigeants est aujourd’hui de restaurer le chiffre d’affaires, la trésorerie, de réfléchir à la meilleure manière d’aborder cette crise économique – cela ne peut pas se faire sans une forte implication de l’équipe, dans le cadre d’un management obligatoirement différent prenant en compte le choc du 17 mars ! Contraintes nouvelles, marchés en pointillé, attentisme, salariés éprouvés…. La responsabilité du dirigeant est lourde, angoissante, épuisante !

C’est le moment où jamais de s’appuyer sur des outils comme la QVT.

Et ce sera le thème du prochain VAR UP, salon organisé chaque année par l’UPV et  reporté au jeudi 24 septembre  (www.varup.com) : la QVT  « accélérateur de performance »,  à partir d’une démarche  globale de l’entreprise  !

Var Entreprises vous propose un dossier riche et très pratique

La QVT va beaucoup plus loin que le fait d’installer une salle de gym ou d’organiser un pot pour l’anniversaire des salariés ; c’est une approche globale, une sorte de philosophie de l’entreprise qui permet de lier réussite de l’entreprise et bien être des salariés ; une manière de réfléchir autrement sur un management bien adapté à cette période de post-confinement et de difficultés économiques, avec  l’instauration d’un climat de confiance au sein de l’équipe – au-delà de quoi, et il faut en être conscient, il existe des obligations légales et réglementaires pour l’entrepreneur.

Dans ces articles, quelques clefs pour appréhender le sujet- à compléter en venant sur Var Up et/ou en contactant l’UPV. Et une « fleur », (ci-après)  mise au point par l’ARACT Paca pour résumer les différents axes de la QVT pour les PME/TPE. Et des témoignages d’entreprise, entre autres sur l’utilisation du télé-travail !

Qu’est ce que la QVT ?  

Au cours de ces dernières années, la QVT s’est progressivement introduite dans les  entreprises, donnant naissance à une première définition par les partenaires sociaux en juin 2013 dans le cadre de l’ANI.

La QVT doit être inscrite au cœur de la stratégie globale du chef d’entreprise.

Elle  englobe à la fois l’environnement et les relations de travail, la conciliation des temps, la reconnaissance du travail effectué, le climat social, l’égalité professionnelle, la rémunération, le partage de la valeur ajoutée de l’entreprise etc. Tout cela pour permettre aux salariés de se réaliser  dans leur vie professionnelle.

L’accord de l’ANI définit ainsi la QVT :

« Un sentiment de bien-être perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilité, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué. […]  »

Une obligation de négocier

La notion de QVT est intégrée au code du travail et oblige les entreprises de plus de 50 salariés à négocier tous les  4 ans , celles où sont constituées une ou plusieurs sections syndicales d’organisations représentatives et dans lesquelles est présent au moins un délégué syndical…La négociation doit porter sur la rémunération,  le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l’entreprise ; et sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (écarts de rémunération) et sur la qualité de vie au travail.

Les enjeux pour l’entreprise sont de deux ordres :

  • juridique :la QVT est aujourd’hui soumise à un cadre juridique très précis auquel les entreprises doivent répondre ;
  • économique : au-delà de participer au bien-être de ses salariés, la QVT permet à l’entreprise d’améliorer sa productivité, de fidéliser ses équipes et d’attirer de nouveaux talents.

En outre, la QVT permet également de réduire les coûts liés aux accidents du travail et aux maladies professionnelles en développant des ressources (reconnaissance, cohésion d’équipe, réduction du stress etc.).

Quelques chiffres clés autour de la QVT

Pour 2017, il en ressort que :

  • pour la sixième année consécutive, « l’équilibre vie privée/vie professionnelle » et « la santé et la sécurité au travail » arrivent en tête des sujets que les salariés jugent prioritaires en entreprise
  • 69 % des salariés interrogés ont une bonne opinion de leur manager, score en nette progression chez les femmes (+6 % en un an)
  • 64 % des salariés  estiment que le mot qui caractérise le mieux la QVT est le respect, puis viennent la reconnaissance, l’épanouissement et la motivation ;
  • 94 % constatent un lien assez fort ou très fort entre la QVT et la santé des salariés et 91 % y voient un lien assez fort ou très fort avec la productivité.

L’UPV en première ligne pour la QVT

Au-delà de l’organisation du salon VAR UP autour de ce sujet , l’Upv est historiquement présente sur les thèmes de la QVT,  des RPS, du handicap, de la sécurité au travail, de la  RSE, par le biais de différents experts internes de l’Union patronale :  les services d’appui en matière juridique, les assistantes sociales, les psychologues du travail…

Les  axes de la QVT sur lesquels travaillent l’UPV et ses partenaires : les relations au travail et le climat social, le contenu du travail, la santé au travail, les compétences et les parcours professionnels, l’égalité professionnelle pour tous, le management participatif et l’engagement !

L’Upv est reconnue comme un acteur central de cette action, en oeuvrant  historiquement  avec ses partenaires : la Direccte,  l’Anact/Aract, la Carsat sud-est, l’Aist 83 etc…

Quelques exemples de réunions d’information :

  • plusieurs réunions d’information avec la Direccte sur le CSE – comité social et économique en 2019 et 2020, toutes les entreprises devant organiser un tel comité depuis le 1er janvier 2020 ( sinon risque d’entrave et risque pénal),
  • sur l’égalité professionnelle,
  • sur le handicap avec l’Agefiph.
  • formations des cadres UPV pour répondre au mieux aux attentes des entreprises
  • opérations collectives avec l’Aract (voir reportage  sur l’entreprise  Macap)
  • sites
  • alertes via les réseaux sociaux
  • auto -diagnostics Upv en ligne

Retrouvez l’agenda de tous les événements et les réunions d’informations sur le site www.upv.org

Françoise Franceschini
Journaliste économique

A lire aussi

Thierry Albertini président de l’Office Var Habitat

Thierry Albertini est le nouveau président de Var Habitat, premier bailleur social du département avec 15 000 logements, 33 000 locataires, 280...

Permis en baisse, BTP en berne ?

La chaîne de l’acte de bâtir s’inquiète en cet automne des conséquences des « manquements » du printemps. Alors que le reconfinement...

A50 : « Enrobé, c’est pesé » entre Bandol et La Ciotat !

Escota Vinci Autoroutes refait la chaussée dans les deux sens entre les gares de péage de Bandol et La Ciotat, sur l’A50....

Pierrefeu : Pizzorno valorise toujours plus

le groupe Pizzorno Environnement a mis en service en septembre dernier et au terme de dix mois de travaux, le nouveau casier de stockage de déchets non dangereux sur son site de Pierrefeu-du-Var. L’Ecopole exploité par sa filiale Azur Valorisation renforce ainsi ses capacités de traitement et confirme son statut d’installation majeure pour la gestion des déchets.

L’Imsat en formation(s) serrée(s), malgré l’adversité !

l’Imsat dispense depuis septembre des formations longues et courtes pour respectivement 209 et 68 personnes, tandis que 140 jeunes ont été accompagnés depuis un an dans le cadre de la prépa SAT (sport, animation, tourisme), lancée par l’Imsat et l’UPV. Une démarche ciblée vers des publics demandeurs d’emploi, mais aussi fragilisés et parmi les plus éloignés de l’emploi, proposant un accompagnement personnalisé. A travers un Sas de préparation