Du pin sur la planche pour Sylviana

0
657

La société Inova Var Biomasse a inauguré au début du printemps, sur la zone d’activités de Nicopolis, à Brignoles, sa centrale Sylviana qui va alimenter par le réseau RTE l’équivalent de la consommation en électricité (achetée par EDF) de 42 000 foyers. Soit une production annuelle de 168 000 MWh.

Classée sous le régime de la combustion et non de l’incinération, cette installation biomasse consommera – consumera aussi – 180 000 tonnes de bois nécessaires à son fonctionnement annuel (dont 140 000 tonnes de bois forestiers et 40 000 tonnes de bois de déchets de classe A), prélevés dans un rayon de 100 km autour de Brignoles.

Un périmètre inscrit dans le cahier des charges de la centrale, permettant de réduire considérablement le trafic routier et les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux autres équipements similaires qui s’approvisionnent en moyenne dans les 250 kms, voire 400 km. Le bilan carbone de Sylviana a ainsi été évalué à 138 600 tonnes de C02 en moins par an. Didier Savanier, président d’Inova Var Biomasse, a pour ce faire (ré)organisé l’activité forestière environnante, faisant appel aux professionnels de la filière (ONF, coopérative Provence Forêt, exploitants forestiers locaux) pour déployer ensemble une stratégie viable, cohérente, incluant l’indispensable entretien de la forêt et la sensibilisation des propriétaires majoritairement privés. Inova dépend du groupe Altawest et de la CDC, qui ont investi 90 millions d’euros dans la centrale, avec le soutien de Bpi France et des Caisses d’épargne Provence Alpes Corse et Côte d’Azur. 20 emplois directs ont été créés, 150 sont attendus en indirect.

OR