La rade de Toulon à bon(s) port(s)

0
457

Le lancement de la saison portuaire au Palais du Commerce et de la Mer de Toulon, en début d’été, était l’occasion pour Jacques Bianchi, président de la CCI du Var, de rappeler à quel point les ports de la rade sont au beau fixe, et la feuille de route tracée en 2015 tenue. « Nous sommes en avance sur notre calendrier prévisionnel et plus de 80% des actions planifiées ont d’ores et déjà été mises en œuvre », a-t-il revendiqué, soulignant les « singularités valorisables » locales et les réussites quantifiables. Ainsi, le fret routier affiche une croissance de 15% et près d’un million de tonnes transportées sur la ligne entre le terminal de Brégaillon et la Turquie, devenue une référence en Méditerranée. Le trafic passagers enregistre + 3%, soit 1,7 million de personnes, dont 1,5 million en ferries (premier port de liaisons avec la Corse) et 239 000 en croisières.

 

Les ambitions à l’échelle de la rade (ports de Toulon et La Seyne) allant jusqu’au doublement d’activités tout en divisant par deux les impacts. En outre, la destination toulonnaise est un théâtre majeur d’opérations de réparation et de refit pour les grands yachts. La qualité des ports de plaisance est aussi au programme des développements et des aménagements, dans une approche de connexions urbaines.

O.R.

Ndlr : Jacques Bianchi et la communauté maritime toulonnaise lors du lancement de la saison portuaire