Accueil Focus Recycler pour sauvegarder le prélèvement à la ressource

Recycler pour sauvegarder le prélèvement à la ressource

Avec un coût de gestion des déchets qui augmente et une législation de plus en plus contraignante, le tri et le recyclage sont devenus un véritable enjeu pour les entreprises et les collectivités. C’est un domaine en croissance, sauf que  peu d’industriels en France sont spécialisés dans le recyclage, alors que ce pourrait être  un véritable axe de développement. Là se situe la limite de la mise en place d’une réelle économie circulaire.
D’où la nécessité de passer d’un modèle économique linéaire « fabriquer, consommer, jeter » à un modèle circulaire qui intégrera l’ensemble du cycle de vie des produits, de leur écoconception à la gestion des déchets, en passant bien évidemment par leur consommation et en limitant les gaspillages : la solution, à la fois l’éco-conception et le tri le plus en amont possible, trier plus et mieux les déchets.
L’objectif est d’atteindre 100 % de collecte et de valorisation des déchets recyclables d’ici 2025. Les entreprises de tous les secteurs sont appelées à mieux gérer leurs déchets et à saisir les opportunités industrielles du XXIe siècle : produire mieux, plus durable et en utilisant moins de ressources. La feuille de route de l’Etat français prévoit de s’appuyer sur de nouvelles filières,  sur la responsabilisation  des producteurs et de fixer de nouvelles ambitions aux filières existantes, pour contribuer à la dynamique d’économie circulaire et au développement de nouvelles filières industrielles.
Selon le Code de l’Environnement, le recyclage concerne « toute opération de valorisation par laquelle les déchets, y compris les déchets organiques, sont retraités en substances, matières ou produits, aux fins de leur fonction initiale ou à d’autres fins ». Il est un élément consubstantiel d’une l’économie circulaire au sein de laquelle la matière peut connaître plusieurs vies de façon qualitative et utile. Il est incontournable pour sauver les ressources naturelles qui se tarissent et arrêter la casse alors que tous les jours des pans de planète pourrissent. Sans faire un état de l’art exhaustif sur le sujet, Var entreprises met en exergue des initiatives allant dans le sens d’une histoire qui revisite Antoine Lavoisier, « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme… ».

FF – OR

 

 

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

MONTRIEUX LE VIEUX mariages, séminaires et éco-responsabilité !

Dans la vallée du Gapeau, très près de Méounes, le Domaine de Montrieux est niché dans la nature – peut être est-ce...

GEKKO GOURMET ou l’innovation culinaire !

Sur la zone d'entreprises de Signes, l'entreprise Gekko Gourmet connaît une croissance rapide ! Installée depuis quelques mois sur ce beau site,...

Tourisme à destination du VAR : le département en pôle position  !

Décidément, le tourisme d'aujourd'hui et de demain est un tourisme 2.0 ! Il n'est qu'à lancer « destination Var...

ObioSEED à Signes RSE toujours !

On entend dire que l'industrie déserte le Var et la France ; même si nous avons peu, dans le département, de grosses unités...

Saint-Tropez surfe sur son ADN

ST TROPEZ Tourisme est une structure atypique, un office du tourisme classé (catégorie 1), mâtiné d'une logique de fonctionnement privé !