Accueil Interview Roland Bertora (Président de la CAVEM) : "Réussir la transition écologique de...

Roland Bertora (Président de la CAVEM) : « Réussir la transition écologique de notre territoire »

La CAVEM est composée de cinq communes (Les Adrets de l’Estérel, Fréjus, Puget-sur-Argens, Roquebrune-sur-Argens et Saint-Raphaël) et compte 115 000 habitants. Grâce à un territoire très attractif, elle fait preuve d’un dynamisme économique qui se concrétise dans ses 29 parcs d’activités. Avec son président Roland Bertora, particulièrement mobilisé pour le développement durable, nous avons fait le point sur les projets de l’année 2019.

 

Var Entreprises : parmi les projets que vous souhaitez concrétiser en 2019, lesquels seront prioritaires ?

Roland Bertora : Nous devons réussir la transition écologique de notre territoire et mettre en œuvre deux chantiers essentiels. Cela concerne l’emploi et le développement durable.

Pour l’emploi nous voulons mettre en place tous les éléments pour que le renouvellement des générations se fasse correctement afin que les emplois libérés aillent aux gens d’ici. Nous voulons ainsi développer les formations de niche. Le Château Gallieni avec un étage dédié à la formation ouvrira ses portes en octobre prochain, nous voulons créer une grande école du numérique. Dans les locaux de Prom hote à Boulouris créer un centre de formation des apprentis pour l’hôtellerie-restauration. L’institut Maritime Esterel qui assure la formation maritime professionnelle accueillera une section mécanique et radio.

Pour le développement durable nous allons mettre en œuvre trois projets majeurs. L’ouverture en mars prochain du volet production de biogaz de la STEP du Reyran ce qui représentera un quart des volumes de gaz distribués sur Fréjus et Saint-Raphaël ! Cette production sera boostée par la collecte des déchets des cantines scolaires. Au Puget-sur-Argens nous ouvrirons fin 2019 une station de distribution de gaz naturel destiné aux poids lourds et aux autocars. Enfin dès le mois d’octobre prochain, la chaufferie du théâtre le Forum utilisera les calories du grand collecteur des eaux usées de l’avenue de Provence. Nous oeuvrons également pour la protection des milieux aquatiques aux Etangs de Villepey et au Cap Roux.

V. E. : En matière de développement économique quelles actions comptez-vous mener ?

Roland Bertora :  Nous allons poursuivre l’aménagement des parcs d’activités avec le désenclavement avant l’été des Garillans à Roquebrune-sur-Argens, nous allons réorganiser la voirie de la Palud à Fréjus et nous allons achever le parc Epsilon 3 à Saint-Raphaël. Nous souhaitons également créer un véritable cluster made in CAVEM regroupant des PME très significatives de notre territoire afin de créer un réseau performant. Nous voulons aussi manager les initiatives d’économie circulaire sur nos parcs d’activités. En matière de tourisme, nous continuerons d’assurer le financement d’Esterel Côte d’Azur. En ce qui concerne l’agriculture nous sommes en train de créer un groupement de producteurs locaux avec un projet de drive fermier permettant à 230 agriculteurs de vendre leur production. Nous allons aussi lancer les travaux de la Maison de l’Esterel aux Adrets qui permettra de promouvoir le label Grand Site de France.

V. E. : La crise des gilets jaunes a mis en évidence la détresse d’une partie de la population. A votre niveau, comment pouvez agir pour améliorer la vie des gens ?

Roland Bertora : En premier lieu ne pas augmenter la fiscalité, ce qui sera fait en 2019. Nous avons sur notre territoire 10 000 demandeurs d’emploi, le pourcentage est au-dessus de la moyenne nationale. Grâce à nos projets de développement économique nous espérons améliorer ce ratio. Par ailleurs en ce qui concerne le logement nous accompagnons les bailleurs sociaux à hauteur de 3 M€ par an. Pour la mobilité, nous avons totalement rénové le réseau de transport en commun Agglobus en 2017 et nous voulons créer des zones de co-voiturage.

V.E. : La remise en activité du centre d’enfouissement des déchets de Bagnols-en-Forêt sera-t-elle suffisante pour résoudre tous les problèmes ?

Roland Bertora : Non et 2019 sera stratégique car il nous faut trouver des solutions pérennes et écologiquement correctes. Deux démarches sont en cours. Il nous faut d’une part améliorer le tri sélectif pour arriver à 60 % des déchets ménagers que nous produisons, actuellement nous ne sommes qu’à 50 % sur les 100 000 tonnes que nous générons chaque année. Nous devons concrétiser le projet d’une usine de valorisation. D’autre part la réhausse du site de Bagnols ne nous donne que 4 années de réserve il faudra donc mettre en place un deuxième centre d’enfouissement pour les déchets ultimes sur le site du Vallon des Pins.

V.E. : En matière d’équipement sportifs il y aura-t-il de grandes réalisations ?

Roland Bertora : Oui, le grand projet est celui de la création d’un stade intercommunal de 4 500 places sur un terrain fourni par la ville de Fréjus. Les études débuteront cette année.

V. E. : Pour conclure, que peut-on souhaiter de meilleur à la CAVEM pour 2019 ?

Roland Bertora : De réaliser les 15 M€ d’investissements prévus sans pour autant que les frais de fonctionnement augmentent.

 

Patrick Roletto

 

Légende photo : Roland Bertora président de la CAVEM

Patrick Roletto
Journaliste économique

A lire aussi

Picasso période méditerranéenne au Musée d’Art de Toulon

Pour fêter sa transformation en Musée de France, moyennant 12,76 millions d’euros d’investissement, le Musée d’Art de Toulon accueille une surprenante exposition « Picasso et la Méditerranée », présentant 33 œuvres du maître.

évo-Job booste sa montée en puissance

évo-job, agence d’intérim, cabinet de recrutement et de solutions RH, installé à Toulon.

Lutte contre la cybercriminalité : la gendarmerie monte en puissance

Pour faire face à la cybercriminalité qui ne cesse d’augmenter, le groupement de gendarmerie départementale du Var, commandé par le colonel Alexandre Malo, s’organise et monte en puissance.

Une EGERIE protectrice

Spécialisée dans la cybersécurité des entreprises, la société EGERIE, basée à Toulon et Paris, est leader en France dans son domaine. Jean Larroumets, son fondateur, ambitionne désormais de devenir leader en Europe.

CREMANIA : la communication tous azimuts

CREAMANIA ce n’est pas que le magazine, c’est aussi une entreprise qui répond aux besoins de communication globale de ses clients, du conseil à la réalisation des projets à l’appui de proposition créatives : infographie, création de logo, charte graphique…Tous types d’impressions : papier, textile, etc.