So Good soigne la forme !

0
1323

Réseau de salles de sports de nouvelle génération ouvertes 7 jours sur 7 de 6 heures à 23 heures, So Good est le fruit de l’expérience de son manageur général, Philippe Massebeuf, qui a contribué ces dernières décennies sur le plan national à bâtir le cahier des charges de son secteur.

Président fondateur en 1992 du premier syndicat professionnel des métiers de la forme, initiateur du brevet d’Etat et du cursus universitaire ad hoc, impliqué à l’époque dans les instances européenne du secteur, Philippe Massebeuf a beaucoup donné pour l’éthique de sa profession, beaucoup innové aussi. Dernière étape du riche parcours de ce professeur d’EPS initialement, également psychomotricien, la création en 2011 de la marque So Good, corrélée avec son choix de s’installer dans la région, voulant allier qualité de vie personnelle et professionnelle. « L’idée était d’avoir une marque duplicable, en phase avec un état d’esprit qui est résumé dans la base line : c’est si bon d’être en forme. J’ai donc bâti un concept sur le principe du loisir sportif permettant aux gens d’avoir une parenthèse de bien être, de joie de vivre, loin du stress et des tracas quotidiens. On y vient pour le corps et l’esprit avec facilité puisque les espaces sont ouverts 7 jours sur 7, de 6 heures du matin à 23 heures ! Par cette large ouverture et notre offre complète, suivie, prise en main et en considération, nous ne sommes pas une charge de plus, au contraire… ».

Les Clubs So Good sont pour cela équipés de matériels de fitness de dernière génération, associant les appareils classiques de salles de sport aux nouvelles technologies, dans une atmosphère à l’américaine, décomplexée, que l’on retrouve jusque dans l’identité visuelle du logo. La digitalisation du loisir sportif est omniprésente, offrant une immersion unique dans la réalité augmentée. Chaque personne bénéficie d’un programme individuel numérique, facilitant le suivi, la progression, l’analyse des bilans intermédiaires… L’établissement So Good Connect d’Ollioules, must « maison » en la matière, poussant la modernité jusqu’au scanner 3D produisant un avatar individuel susceptible de déceler les déséquilibres de posture et musculaires, entre autres vertus. Chaque pratiquant bénéficiant d’un bracelet électronique détecté par les machines afin qu’elles puissent programmer elles-mêmes ses paramètres avant utilisation…

Waouh effect

Ollioules est le seul à ce haut niveau pour l’instant, mais les So Good Campus de Saint-Cyr (grosse implantation de 2 000 m2) et Marseille proposent une large gamme de suivis et d’activités, y sogoodcompris en cours collectifs et/ou vidéo, squash, sauna, espace de détente…. 6 autres So Good ont aussi été ouverts, à Hyères, Toulon, La Seyne, Sanary, La Ciotat, Cassis/Carnoux. Au total, l’entreprise que manage Philippe Massebeuf emploie plus de 40 personnes, réalise 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires (4 millions d’euros envisagés cette année) et a investi 450 000 à 700 000 euros par unité. Ayant le vent en poupe au regard du succès rencontré, il a décidé de développer une licence de marque qui va déboucher sur des franchises en France.

Que de chemins parcourus depuis son premier club en 1987 pour ce professionnel qui se décrit comme un artisan, n’hésitant pas à se remettre en question dans sa quête de plaisir partagé, sachant qu’il n’est pas philanthrope non plus. « Un adhérent heureux en vaut deux par le bouche à oreilles, dit-il. Je suis payé deux fois, financièrement et par la satisfaction que ceux qui fréquentent So Good me renvoient. J’ai l’impression d’amener du lien social. Cela m’importe. Mon doyen à Saint-Cyr a 92 ans. C’est magnifique. Comme il est insomniaque, il est là à 6 heures ! ».

Le marché n’est pourtant pas simple, avec la concurrence d’enseignes nationales, de low cost, du tissu associatif aussi qui « essaie parfois de trouver un second souffle via le fitness alors que cela n’est pas son objet officiel. C’est déloyal ». Reste que la société feel good (!), d’autant que des fonds d’investissement s’intéressent à sa montée en puissance. Sur eux aussi le waouh effect a pris forme…

Repères

  • So Good
  • Philippe Massebeuf
  • 9 implantations (salles modernes de fitness)
  • 40 personnes
  • 3,5 millions d’euros de CA
  • Siège à Sanary
  • 194 ancien chemin de Toulon 83110 Sanary sur mer
  • T. 04 94 74 39 58 sanary@sogoodfitness.com www.sogoodfitness.com