Soleil du Sud rayonne depuis 10 ans

0
663

Sous la conduite de son dynamique créateur, Joël Oros, la société Soleil du Sud déploie depuis 10 ans dans le Var ses solutions novatrices d’installation et de production d’électricité photovoltaïque sur les toits qu’elle rénove. 100 centrales ont ainsi été équipées par cette « pépite » de Rocbaron.

Joël Oros, dirigeant fondateur de Soleil du Sud, derrière son bureau en panneaux photovoltaïques SunPower

« En 10 ans, nous avons installé 100 centrales sur les toits pour une puissance totale de 15 mégawatts, soit l’équivalent de 100 000 m2 de panneaux photovoltaïques et la consommation d’électricité de 14 000 habitants », affirme avec fierté Joël Oros, qui fête les 10 ans de son entreprise Soleil du Sud. Sur ces 10 hectares de toit(s), la société implantée dans la Zac de Frais Redon à Rocbaron comble ainsi 25% des besoins en électricité de Tavernes, 20% de Carnoules, 8% de Hyères… Sa particularité, qu’il revendique haut et fort : « nous sommes les seuls en France à construire nous-mêmes nos centrales, avec nos collaborateurs en CDI, sans la moindre sous-traitance, et une garantie « maison ». C’est un choix stratégique ».

Une stratégie élaborée en 2008 par Joël Oros, issu de longue date du milieu de l’électricité, (ex-directeur régional de Vinci-Engie, entre autres fonctions occupées), et dont le concept s’avère porteur, pour le moins. Dans 90% des cas, sa société préempte les toits en mauvais état de bâtiments compatibles, les refait à neuf totalement à sa charge en contrepartie d’une mise à disposition d’exploitation gratuite pour 40 ans. Cela lui permet d’y produire via des panneaux photovoltaïques (uniquement) de l’électricité revendue à EDF. En application de la loi, EDF Obligation d’Achat lui rachète en effet ses mégawatts au tarif en vigueur pour les remettre en circulation et fournir les clients alentours reliés. « L’électricité c’est comme l’eau, elle va au chemin le plus facile », a compris depuis longtemps Joël Oros. Tout le monde y trouve son compte, ses clients publics (40% de ses bâtiments) comme privés (60%), EDF, son entreprise, sans oublier la planète compte tenu de ce développement durable.

Qualité érigée en credo

Une entreprise qui rayonne depuis Rocbaron

Un développement qui a failli ne pas durer à la faveur du moratoire gouvernemental sur le photovoltaïque entre fin 2010 et le printemps 2011, laissant nombre d’entreprises au bord de la route. « Nous avons attendu, gardé nos compétences et pu monter en puissance dès la clarification des conditions d’activité », se rappelle-t-il. A l’époque, il instruisait notamment son plus important contrat, décroché devant des majors, auprès de la Sica Marché aux fleurs de Hyères, devenu « la plus grosse centrale de France sur un toit photovoltaïque en milieu urbain », soit 3,5 mégawatts, 9 000 panneaux, pour un investissement de 6 millions d’euros ! Un projet de longue haleine, sur plusieurs années puisque le raccordement au réseau a été effectué début 2017.

L’autre particularité du concept Soleil du Sud réside dans son montage financier. Les banques lui prêtent 80% du montant des travaux sur les toits et l’entreprise rajoute 20% en fonds propres. Sur le projet Sica Maf cela représente 1,2 million d’euros… La société a des carnets de commandes, et donc de travaux, pour les deux ans à venir, mais ne veux pas grossir plus rapidement, alors que ses équilibres fondamentaux et pérennes sont bien en place sur la base de ce schéma.

17 personnes sont employées au sein de cette PME, sachant que les personnels de terrain ont le double métier de couvreur et électricien, formés pour cela avec toute la vigilance de Joël Oros, par ailleurs président de l’IUT de Toulon depuis 12 ans. « Il est d’ailleurs plus facile de faire évoluer un couvreur en électricien que l’inverse », constate ce dirigeant attentif à la qualité des conditions de travail, considérant que « la RSE est l’état naturelle de l’entreprise ».

Dans son bâtiment de 800 m2, à énergie positive bien entendu, elle stocke les « meilleurs panneaux du monde, les « SunPower », fabriqués par une filiale Californienne de Total, 20% à 30% plus efficaces que les autres grâce à leur technologie spécifique ». 2eélément majeur de l’équipement et haut de gamme également, les onduleurs « SMA », en provenance d’Allemagne. Enfin, 3evolet essentiel de cette sucess story, la main d’œuvre, qualitative et maîtrisée dans le cadre d’une organisation certifiée Iso 9001 et 14001.

10 ans et 10 millions d’euros de chiffre d’affaires (en progression constante) plus tard, réalisés sur un périmètre circonscrit pour le moment à l’Est de Toulon et au bassin Tavernes/Cotignac/Flayosc, beaucoup voudraient à leur tour « tomber dans le panneau » Soleil du Sud…

Repères

  • Soleil du Sud
  • Dirigeant Joël Oros
  • Producteur solaire en photovoltaïque
  • 17 personnes
  • 10 millions d’euros de CA
  • 100 centrales photovoltaïques réalisées
  • Sur 10 hectares de toits (publics et privés)
  • Rénove les toits et y installe des panneaux haut de gamme
  • Certifications Iso 9001 et 14001
  • 10 ans d’existence

Adresse : Zac de Fray Redon 83136 Rocbaron
Tél. 04 94 04 02 10
Mail : contact@soleil-du-sud.fr

http://www.soleil-du-sud.fr

Légende photo : La Sica Marché aux fleurs de Hyères, plus grosse centrale de France sur un toit photovoltaïque en milieu urbain