Accueil Reportage Toulon : Orféo fait rayonner l’Opéra

Toulon : Orféo fait rayonner l’Opéra

Le Club Orféo des entreprises mécènes et partenaires de l’Opéra Toulon Provence Méditerranée entre dans sa 10esaison, initié à l’époque avec le soutien de l’Union Patronale du Var. Que de chemins parcourus depuis ce premier acte, contribuant activement au rayonnement de cette institution culturelle en passe de devenir « Théâtre lyrique d’intérêt national ».

Street Scene en mars 2010, puis Follies, Sweeney Todd, Wonderful Town, dont l’enregistrement DVD a reçu cette année le prestigieux Prix de l’Académie Charles Cros, South Pacific l’an prochain pour une nouvelle première en France, l’Opéra de Toulon a marqué les esprits depuis 10 ans par ses créations inédites autour des grandes comédies musicales Américaines.

L’UPV fait partie des premiers et fidèles soutiens au Club depuis 10 ans

Il s’est aussi distingué par la production de DVD et de CD, dont la réédition et le réenregistrement d’œuvres rares. Tout ceci, et bien d’autres ouvertures artistiques ponctuant une programmation riche, audacieuse, éclectique, servie par un orchestre symphonique de plus en plus prisé, y compris pour des concerts en région, a été considérablement favorisé par le développement du mécénat. Managé avec la passion qui le caractérise par Régis Vian des Rives, délégué général du Club, aux côtés de Claude-Henri Bonnet et de Jérôme Gay (directeurs général et adjoint), dans le plus grand respect de leurs prérogatives artistiques, Orféo a parfaitement rempli ses fonctions initialement imaginées. Au point de les dépasser compte tenu d’un succès qui a permis de mêler avec intelligence développement culturel et économique, au profit du territoire métropolitain, de ses habitants. Cette année, hors billetterie, la vie économique à l’Opéra* a engendré 410 000 euros de recettes, dont une grande partie via Orféo et la centaine de mécènes. Membres de droit comme sa collectivité de tutelle, la Métropole Toulon Provence Méditerranée, membres associés comme l’Union Patronale du Var, fidèle soutien dès le départ, ou le réseau consulaire, membres partenaires ou membres de base, tous mettent leur pierre à cet édifice érigé en joyau culturel au cœur de la vie toulonnaise depuis plus de 150 ans.

Théâtre lyrique d’intérêt national

Si la défiscalisation pour les entreprises à hauteur de 60% de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5% du chiffre d’affaires, en application de la loi sur le mécénat du 1eraoût 2003, ramène le coût réel d’adhésion à 800 euros sur un apport de 2 000 euros,l’implication dépasse le simple « coup ». « Nous touchons la sensibilité personnelle des dirigeants d’entreprises, petites ou grandes, et de nombre d’acteurs de la société, qui sont fiers de s’impliquer dans la vie de l’Opéra et de la cité à travers le mécénat. Cela constitue une contribution non négligeable à l’attractivité locale. Beaucoup ont découvert et apprécié cet univers. Nous sommes devenus un lieu de réseaux, de rencontres, qui génère du lien social, économique, de belles synergies dans une dynamique globale. Les mécènes d’Orféo sont notamment récompensés en assistant aux « générales » transformées en « avant-premières » de la saison lyrique, en qualité de témoins privilégiés avant les représentations officielles, en y invitant aussi des proches, des employés, des clients, des fournisseurs… ».

Une « prophilanthropie » qui contente tout le monde, favorise la contribution des entreprises à l’art et peut impacter leur stratégie de communication. C’est d’ailleurs à partir d’Orféo, premier chef d’œuvre de Monteverdi (1607) que l’Opéra, art nouveau, a communiqué à toute la société, en Europe puis sur les cinq continents.

Fort de cette reconnaissance, qui nécessite de ne jamais baisser la garde, de sa diversité artistique élargie à plusieurs festivals en résidence, au théâtre, à la danse, à une programmation symphonique également particulièrement soignée, entre autres genres culturels, l’Opéra peut désormais prétendre au nouveau label du ministère de la Culture (créé au printemps 2017), « Théâtre lyrique d’intérêt national ». A la clé, un rayonnement accru dont le mérite sera collectif, rejaillissant sur l’ensemble du territoire.O

* L’UPV pour ses traditionnels vœux de début d’année, le Club Immobilier de Toulon pour son concours Immotech, TVT etses partenaires avec Murex, l’Otan.., la vie économique de l’Opéra monte en puissance

Repères

  • Opéra Toulon Provence Méditerranée
  • Etablissement public de coopération culturelle
  • Président : Robert Cavanna
  • Directeur général : Claude-Henri Bonnet
  • Directeurs adjoints : Jérôme Gay et Régis Vian des Rives
  • 85 000 spectateurs accueillis en 2018 dont 20 000 jeunes

Club Orféo

Crédit photo : Metropole TPM

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

TUTO.com se former partout et à toute heure

Crée à Toulon il y a 10 ans, cette entreprise du numérique « tuto.com » a su anticiper les évolutions que rencontrent actuellement ...

Le Forum du Numérique devient Université à Toulon

La 2eédition du Forum régional du Numérique, initiative du Medef Sud, fait une étape remarquée à Toulon, sous l’égide de l’UPV, en...

CityLab : laboratoire urbain pour la ville de demain

Impulsé par la Métropole Toulon Provence Méditerranée et son agence de développement économique, TVT Innovation, CityLab est un laboratoire permettant par la...

FCE Toulon : Alexandra Mignon-Guzmann succède à Patricia Lassault

La passation de présidence des Femmes chef d’entreprise de Toulon (FCE) s’est déroulée ce jeudi 5 septembre dans le hall de la...

Toulon : Orféo fait rayonner l’Opéra

Le Club Orféo des entreprises mécènes et partenaires de l’Opéra Toulon Provence Méditerranée entre dans sa 10esaison, initié à l’époque avec le...