Accueil Initiatives Var : le Département a la fibre progressive…

Var : le Département a la fibre progressive…

Alors que le déploiement de la fibre, s’inscrivant dans le cadre du Plan France THD (très haut débit), est prévu dans le Var à partir de fin 2018 et pour 5 ans, le Département a lancé des projets de montée en débit dans 42 zones où la connexion insuffisante est pénalisante pour les entreprises et les particuliers. Histoire de réduire la fracture numérique en attendant de mettre tout le monde à niveau.

Le Syndicat mixte ouvert (SMO) Paca THD, qui porte les opérations d’initiative publique de déploiement de la fibre optique en vue de la couverture très haut débit dans les départements 04, 05, 13 et 83, est en cours d’instruction des appels d’offres. Les délégations de service public sont dans ce contexte attendues pour juin et les premiers travaux en fin d’année, sur une durée de 5 ans dans le Var au lieu des 15 ans initialement envisagés en raison d’une plus grande implication du privé. Les détails seront dévoilés avec les concessions (plus de 700 millions d’euros d’investissement global). En attendant ce « totalement fibre » en 2023, le Département a décidé de réaliser ou faire réaliser des opérations de montée en débit (MED). Selon Laetitia Quilici, vice-présidente déléguée au numérique de la collectivité présidée par Marc Giraud, et vice-présidente du SMO, « il y a des territoires en fort déficit de débit, affichant moins de 5 mégabits, voire moins de 2, ce qui les fragilise et crée des disparités problématiques, notamment sur le plan économique. D’où le plan de montée en débit, jusqu’à 30 mégabits, sur les lignes téléphoniques qui desservent les logements et les entreprises. Nous faisons remplacer les sections cuivre soit par le fibrage des nœuds de raccordement abonnés (NDRL : anciens centraux téléphoniques couvrant tout ou partie de la commune), soit par celui des sous-répartiteurs ou armoires de rue à l’échelle du quartier ».

Zones priorisées

42 actions de modernisation du réseau existant sont prévues d’ici la fin de l’année, dont 8 par l’opérateur Orange dans le cadre de son programme « territoires connectés » et 34 d’initiative SDTAN83_Rapport_20150129publique, représentant 15 660 lignes téléphoniques, y compris d’entreprises, d’écoles, de collèges, constituant une étape intermédiaire très importante avant la généralisation de la fibre*. « Nous avons priorisé, quand cela était possible, les zones où se trouvent les entreprises et les établissements publics, notamment d’enseignement », affirme Laetitia Quilici, précisant la clé de répartition financière des 4,335 millions d’euros de dépenses prévisionnelles votées pour ce faire dans les 34 opérations publiques : 2 167 675 euros par la Région, 1 220 110 euros par le Département, 947 765 euros par les EPCI. « Le coût de la prise est le même pour tout le monde, c’est une question d’équité départementale et territoriale ».

Ainsi, sont touchées par des opérations d’initiative publique, Combs sur Artuby, Bargème, La Roque-Esclapon, La Bastide, Le Castellet, Le Beausset, La Cadière, Saint-Cyr, Plan d’Aups, Mazaugues, Chateauvert, La Celle, Entrecasteaux, Les Adrets de l’Estérel, Montauroux, Aiguines, Les Salles sur Verdon, Bauduen, Artignosc, Ramatuelle, La Môle, Bormes, Collobrières, Les Mayons, Ponteves, Saint Martin de Pallières. Les territoires connectés Orange sont situés à Sillans la Cascade, Evenos, Saint-Maximin, Brignoles, Roquebrune sur Argens, Villecroze, Grimaud, Fox Amphoux.

D’autres zones en situation tout à fait comparable – voire pire encore – de déficit de connexion et qui auraient pu entrer dans cette configuration de montée en débit, seront prioritaires dans le déploiement THD, tandis que les territoires pré-cités seront équipés pour leur part dans la dernière phase 2022-2023 afin d’amortir l’investissement réalisé.

* Les MED publiques et privées sont coordonnées par le Département (ce sera aussi le cas du déploiement très haut débit) conformément au Schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN), sous maîtrise d’ouvrage du SMO Paca THD. Lequel a confié la maîtrise d’œuvre au groupement Lmi-Suez, le génie civil au groupement Ineo-Nge, la fibre à Circet

Repères

  • Les montées en débit seront effectuées d’ici fin 2018
  • 42 opérations, dont 32 publiques et 8 privées (Orange)
  • 15 660 lignes téléphoniques concernées
  • 4,335 millions d’euros investis
  • Financement Région, Département, EPCI
  • Maîtrise d’ouvrage SMO Paca THD
  • Déploiement THD entre fin 2018 et fin 2023
  • Plus de 700 millions d’euros (fonds publics – privés)

O.R.

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

Picasso période méditerranéenne au Musée d’Art de Toulon

Pour fêter sa transformation en Musée de France, moyennant 12,76 millions d’euros d’investissement, le Musée d’Art de Toulon accueille une surprenante exposition « Picasso et la Méditerranée », présentant 33 œuvres du maître.

évo-Job booste sa montée en puissance

évo-job, agence d’intérim, cabinet de recrutement et de solutions RH, installé à Toulon.

Lutte contre la cybercriminalité : la gendarmerie monte en puissance

Pour faire face à la cybercriminalité qui ne cesse d’augmenter, le groupement de gendarmerie départementale du Var, commandé par le colonel Alexandre Malo, s’organise et monte en puissance.

Une EGERIE protectrice

Spécialisée dans la cybersécurité des entreprises, la société EGERIE, basée à Toulon et Paris, est leader en France dans son domaine. Jean Larroumets, son fondateur, ambitionne désormais de devenir leader en Europe.

CREMANIA : la communication tous azimuts

CREAMANIA ce n’est pas que le magazine, c’est aussi une entreprise qui répond aux besoins de communication globale de ses clients, du conseil à la réalisation des projets à l’appui de proposition créatives : infographie, création de logo, charte graphique…Tous types d’impressions : papier, textile, etc.