Accueil Reportage Vins Bréban : la vie en rose et en famille

Vins Bréban : la vie en rose et en famille

Jean-Jacques Bréban incarne cette belle histoire de famille enracinée depuis plus de 70 ans à Brignoles et en Provence autour d’une passion, le vin, rosé de préférence. Une couleur portée au plus haut, en France et dans le monde.

Dans une société en mutation, au sein d’un secteur viticole qui a le vent le poupe autour du rosé avec de grands noms qui investissent en (la) Provence, l’entreprise Vins Bréban est toujours là depuis 70 ans et prépare l’avenir. Jean-Jacques Bréban est fier de cette histoire débutée dans le garage de ses parents, Raymond et Odette, perpétuée désormais par deux de ses enfants, Laurent et Julie. Fier aussi de cet intérêt partagé. Au milieu de ces générations, il y a mis sa patte, essentielle, structurante et inspirée, celle d’un pionnier de la viticulture du Var et de la région, dont l’intelligence de situation dans son activité de négoce a fait merveille aux côtés de celle des producteurs, ses partenaires naturels. Les deux ont été menés en parallèle, la réussite de l’entreprise et l’émergence du rosé de Provence.
Les Vins Bréban compte aujourd’hui 30 personnes, « parmi lesquelles des employés depuis 40 ans. Une fidélisation, un attachement synonyme de bien être, d’épanouissement dans le travail », sous le management bienveillant de Jean-Jacques Bréban. Devenu très tôt chef d’entreprise en raison du décès de son père, il a assumé dans l’adversité, tout en demeurant passionné. Surfant sur l’arrivée de l’AOC Côte de Provence à partir de 1977, il en est devenu un négociant majeur, représentant 8 domaines, une dizaine de marques, y compris son propre vin, dont l’emblème est « Mimi ». Jean-Jacques Bréban s’est appliqué à lui même ce qu’il a (ap)porté au niveau de l’appellation, à savoir un goût savamment réfléchi pour l’export, travaillé patiemment à partir de la montée en puissance qualitative. Ce segment a explosé ces dernières années, atteignant les 30% à l’exportation pour « notre » rosé et dépassant les 40% pour le sien. Sachant que la « maison » Bréban commercialise 9 millions de bouteilles par an, cela commence à compter… Sur la quinzaine de destination, les USA se taillent sans surprise la part du lion, totalisant quelque 2 millions de cols en vin rosé tranquille et en bulle de rosé. Un effervescent que la famille fait pétiller depuis toujours !

Rester leader

« Le rosé n’est pas une mode, revendique-t-il. Les gens vont continuer à le boire car c’est un vin convivial, facile à déguster, qualitatif, décomplexant pour les non spécialistes. Il est intimement lié à la Provence, dans son identité, dans son relief. Mais soyons vigilants sur l’environnement, sur la pérennité des terres, sur le bio. Il y a une vraie attente de la jeunesse sur ce plan. Sachons garder nos positions de leader en rosé, national et international », prône ce visionnaire engagé dans son environnement économique*, président actuel du CIVP (Conseil interprofessionnel des vins de Provence), dont les convictions en la matière ne sont pas le fruit du hasard. « J’ai beaucoup voyagé vers d’autres terroirs, dans le monde, pour mieux comprendre les façons de faire ». L’envie de faire rayonner sa région en est ressortie plus grande encore, la place qu’elle peut prendre aussi. A titre personnel, Jean-Jacques Bréban a le sentiment d’avoir respecté ses intentions initiales lorsqu’il a pris les rênes de la société, en 1968, « rester en Provence, dans ma ville, Brignoles, poursuivre l’histoire familiale en faisant un métier qui me plaît, rencontrer des gens, voyager… ».
Promesses tenues, pour une vie en rosé qui continue !

Olivier Réal

* Jean-Jacques Bréban est aussi vice-président de l’UPV, membre associé et conseiller territorial de la CCI à Brignoles

Repères

Vins Bréban
9 millions de bouteilles de vins de Provence mis sur le marché par an
70% en vins tranquilles
30% en bulle
42% à l’exportation
8 domaines et une dizaine de marques représentés
30 personnes
Avenue de la Burlière
83170 Brignoles
04 94 69 37 55
contact@vinsbreban.com
www.vins-breban.com

Exergue : « Ce livre raconte une histoire de transmission familiale. C’est donc un témoin que je passe à mes enfants, pour affirmer que oui, il est possible de transmettre un savoir-faire, un savoir-être, tout en s’adaptant à son temps et à son marché… », écrit Jean-Jacques Bréban dans la préface de l’ouvrage réalisé pour les « 70 ans de vie pétillante ! » de son entreprise par l’agence Image Conseil. Une promenade historique, attachante, dans un bel album souvenir qui lui permet de clamer son attachement à la Provence, à Brignoles, sa gratitude aussi envers ceux qui cultivent cette terre fertile.

 

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

MONTRIEUX LE VIEUX mariages, séminaires et éco-responsabilité !

Dans la vallée du Gapeau, très près de Méounes, le Domaine de Montrieux est niché dans la nature – peut être est-ce...

GEKKO GOURMET ou l’innovation culinaire !

Sur la zone d'entreprises de Signes, l'entreprise Gekko Gourmet connaît une croissance rapide ! Installée depuis quelques mois sur ce beau site,...

Tourisme à destination du VAR : le département en pôle position  !

Décidément, le tourisme d'aujourd'hui et de demain est un tourisme 2.0 ! Il n'est qu'à lancer « destination Var...

ObioSEED à Signes RSE toujours !

On entend dire que l'industrie déserte le Var et la France ; même si nous avons peu, dans le département, de grosses unités...

Saint-Tropez surfe sur son ADN

ST TROPEZ Tourisme est une structure atypique, un office du tourisme classé (catégorie 1), mâtiné d'une logique de fonctionnement privé !