Le logement mis en (grand) débat par l’OIP Var

0
813

La délégation varoise de l’Observatoire Immobilier de Provence a souhaité ce printemps, sous l’impulsion de son président Martial Aubry (directeur général de l’Office Var Habitat), participer au grand débat national, sur la question du logement.

Si les contributions des différents segments de l’OIP ont été envoyées au Gouvernement, un dialogue préalable s’est déroulé le 4 avril au cinéma Pathé de l’Avenue 83, à La Valette, afin d’échanger librement. Il s’agissait aussi de tordre le coup à l’idée reçu – et véhiculée – du coup prohibitif du logement dans le budget de la nation.

Selon les chiffres présentés par l’Observatoire, issues de données nationales, en 2016 le logement a coûté 42 milliards de dépenses publiques, dont 21 milliards d’euros d’aides, et a rapporté 68 milliards d’euros en recettes publiques, voire 90 milliards si l’on comptabilise les taxes et impôts…

Au-delà de cette mise au point à laquelle tenaient les professionnels, « tout le monde a le même objectif, à savoir répondre à la demande », a affirmé Martial Aubry, désireux « de préserver le système tout en le faisant évoluer », et que le logement social devienne « une grande cause ». Pour cela, et alors que le logement social en question a subi une inflation de normes, à l’image de la construction en général, il y a urgence à mener une réflexion sur un nouveau modèle standard permettant une réduction des coûts, et en corollaire de produire plus (et toujours bien).