Accueil Vie des entreprises L’échangeur Ollioules/Sanary sur la bonne voie

L’échangeur Ollioules/Sanary sur la bonne voie

L’échangeur autoroutier Ollioules/Sanary est dans sa dernière ligne droite avant validation par les autorités de contrôle et ouverture cet été. Ce grand chantier d’Escota Vinci Autoroutes doit en effet être livré le 27 mars, puis faire l’objet d’un délai de 3 mois de levées réglementaires des réserves avant autorisation en haut lieu de mise en service. Une ouverture très attendue en vue d’améliorer les liaisons avec les communes d’Ollioules et Sanary en provenance de Bandol et Toulon, mais aussi de fluidifier le trafic de l’échangeur La Seyne (sortie n°13), surtout aux heures de pointe, de sécuriser l’A50, la RD 11 et les voiries locales.

Il doit desservir deux zones économiques très fréquentées, le Technopole de la mer à Ollioules (comprenant notamment DCNS et le Pôle de compétitivité Mer Méditerranée) et les sites de l’Adeto (Pôle d’activités de Toulon Ouest) sur lesquels sont implantées 1 500 entreprises. Les travaux généraux de construction des bretelles par le groupement TP Spada/Razel-Bec/Eurovia Paca, auront duré 16 mois, comprenant en particulier la réalisation de gares de péages Nord et Sud, d’ouvrages d’art, le rétablissement de la chaussée, la construction de bassins de compensation dédiés au traitement des eaux de ruissellement. Une opération autour de l’A50 en circulation permanente dans les deux sens qui a du prendre en considération de nombreuses contraintes, à savoir des zones inondables et de pollution potentielle, des champs d’alimentation en eau potable des deux villes, des risques liés aux démolitions sur matériaux amiantés, un terrain naturel à traiter en vue d’une réutilisation, des espèces animales protégées et autres espèces végétales invasives…

Ce diffuseur autoroutier a nécessité plus de 37 millions d’euros investis conjointement par le privé, soit 15,6 millions d’Euros de Vinci Autoroutes, et par les collectivités publiques, soit 11 millions d’euros du Département, 6,2 millions d’euros de la Métropole Toulon Provence Méditerranée, 4,8 millions d’euros de la Communauté d’agglomération Sud Sainte-Baume.

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

TASTE GOURMET : Des cadeaux d’entreprise gourmands !

Installé à Saint Raphael (à côté du Casino Barrière), Arnaud Schmidt s’est fait une spécialité de la qualité du service et des...

Thierry DOREAU : 1er Vice-président de la CAF du Var

Thierry DOREAU, gérant des « ateliers mécanographiques du midi », est le représentant et le chef de file de l’UPV/CPME au sein...

Michel UNIA, Président de la CAF du Var

Michel UNIA, Brignolais travaillant au sein de l’institution Jeanne d’Arc est le président de la caisse d’allocations familiales du Var, au titre...

LA CAF DU VAR

La CAF du Var emploie 550 agents à Toulon, répartis entre le siège et les 6 autres points d’accueil. Elle verse annuellement...

Christian MABBOUX, Président régional URSSAF

Auparavant président de l’URSSAF 05, Christian MABBOUX est le représentant du Medef et le président de cette entité régionale ; il rappelle...