Exportez, oui mais comment ?

export

Exportez, oui mais comment ?

On le dit et le répète, l’une des forces des économies occidentales qui marchent bien est l’export – c’est le cas de l’Allemagne.

En France, et selon la direction générale des douanes, les échanges commerciaux de marchandises enregistrent un déficit de 62,3 milliards d’euros en 2017 ! (contre 48,3 milliards en 2016) – dégradation qui s’explique par l’augmentation de la facture énergétique.  De plus, le déficit manufacturier se creuse de nouveau, en raison d’une nette reprise des achats de biens intermédiaires, sous l’effet de l’accélération de l’activité économique.

Fort heureusement cette année on constate une progression de 4,5 % des exportations de marchandises. Cette croissance concerne notamment les biens intermédiaires, l’automobile et l’agroalimentaire.

En bref, nous exportons un peu plus, certes, mais nous importons plus encore, entre autres du pétrole et du gaz dont les prix augmentent !

D’où la difficulté à retrouver un équilibre de la balance des paiements, même si – bonne nouvelle –  les exportations progressent légèrement !
Selon la taille de l’entreprise, son expérience en la matière et la région du monde ciblée, exporter n’est pas simple et il est déterminant pour la réussite de son projet de se faire accompagner. Florilège de quelques solutions locales qui développent des services complémentaires en faveur des entreprises. L’actuel ministre des affaires étrangères, Jean Yves le Drian, va mettre en place une porte d’entrée unique pour tous les acteurs de l’international, une sorte de guichet unique.

Voir les articles du Zoom :