Le Nougat Jonquier tient bon la barre

0
1255

La célèbre fabrique de Nougat Jonquier, créée en 1885 à Ollioules, monte en puissance depuis la prise en main en juillet 2013 du « descendant » Bruno Adet, dont les fils Benoît, Vincent et Thibault tiennent bon la barre.

Si le Nougat Jonquier existe à Ollioules depuis 132 ans, le bâtiment en centre-ville dans lequel il est fabriqué est dans la famille depuis 1837, soit 180 ans cette année, sachant que l’on y fabriquait initialement des chandelles. L’apparition de l’électricité a mis fin à l’activité et obligé à une reconversion, en l’occurrence dans le nougat. Une idée lumineuse servie par une recette « maison » qui a longuement vécu de la saisonnalité d’automne, d’octobre à Noël, perpétuée de génération en génération autour de produits traditionnels en noir et blanc. Imprégné de cette culture familiale tout en ayant envie de donner des couleurs et de changer de paradigme au sein de la petite fabrique, Bruno Adet réalise mi-2013 son rêve d’enfant en prenant les rênes à la suite de sa tante avec l’intention d’y appliquer des méthodes modernes de management et de commercialisation (sa profession).

Une ambition à laquelle il associe sa femme Anne au design et à la boutique ayant pignon sur rue, ainsi que ses enfants Benoît s’agissant du segment administratif et financier, Vincent à laboutique_nougats production, rejoints plus tard par Thibault sur le volet logistique. « L’ouverture de la boutique a symbolisé le tournant de l’entreprise vers une activité annuelle et non plus saisonnière, confie Benoît. Parallèlement, au début de ce développement nous avons couvert nombre de marchés et foires en France, voire à l’étranger, avant de revenir vers notre métier de base, à savoir la production, qui prend beaucoup de temps et pour laquelle nous avons investi en aménagements et en équipements ».

A l’écoute du consom’acteur

Entre la mise aux normes des locaux, le doublement de la surface de fabrication (200 m2), au chausse-pied à l’intérieur des murs historiques, les nouvelles machines, modernes, efficaces, quelque 120 000 euros ont été dépensés, soit l’équivalent du chiffre d’affaires de 2013 qui a triplé l’an dernier et poursuit sa croissance (le million d’euros est espéré dans les 10 ans). Dans le même temps, le tonnage de nougats vendus a progressé de 2,5 tonnes à près de 10 tonnes, et ce n’est pas fini, loin de là, compte tenu de la stratégie marketing à plusieurs niveaux. D’une part, la direction collégiale et familiale de la firme nougatière a choisi de capitaliser sur son expérience éprouvée de vente aux particuliers et en rayons épicerie fine des grands distributeurs, à la fois en B to B et en B to C. Entrant dans quelques très belles enseignes parisiennes, dont le Printemps Hausmann à partir de janvier, Nougat Jonquier assoit conjointement sa présence avec son propre agencement dans les grandes surfaces de la région (entre Marseille et Saint-Tropez), Auchan, Carrefour, Casino, Super U…

« Nous pratiquons les mêmes prix pour tout le monde, petits et grands, et nous traitons directement avec les magasins, sans passer par les centrales, précise encore Benoît. Cela fonctionne très bien et s’inscrit dans une nouvelle tendance au sein de laquelle le consommateur est devenu « consom’acteur » et très exigeant sur les produits et leur origine locale. Nous sommes en phase avec cet état d’esprit, dans notre méthode de fabrication comme dans le choix qualitatif des matières premières ».

Une présence caractérisée aujourd’hui par 20% de ventes en GMS, 30% en épicerie fine, 50% en vente directe à la boutique (incluant le e-commerce), via les deux marques déposées : Nougat Jonquier et Nougat des deux frères. La première est positionnée sur le créneau traditionnel, nougat noir et nougat blanc, agrémenté d’un assortiment de saveurs orientées fruits et/ou fleurs comparables à des offres concurrentielles. La seconde, créée avant l’intégration du troisième frère dans le chaudron de famille, propose des produits originaux, au pastis cacahuètes, au spéculos, au mojito menthe, au muesli, à la pina colada. Enfin, entre autres produits nouveaux et anciens, les « Nougadets », papillottes vendues en sachet, incarnent parfaitement cette modernité alliée au goût des autres…

O.R.

Légende photo 1 reportage nougats : Benoît manage les volet administratif et financier de l’entreprise familiale

 

Repères
Nougat Jonquier
Société dirigée par la famille Adet
Près de 10 tonnes de nougats vendus par an
CA : 370 000 euros en 2016
Effectif : 6,5 équivalents temps plein (12 personnes en haute activité)
2 marques : Nougat Jonquier et Nougat des deux frères
Boutique à Ollioules et fabrique visitable (labellisée Qualité Tourisme)
Siège : 16 rue Nationale 83190 Ollioules
Tél : 04 94 63 20 38
www.nougat-jonquier.fr

 

### photo 1 reportage nougats : voir légende

### photo 2 reportage nougats : pas de légende