Accueil Zoom sur ... IMM à la Seyne : un EPHAD hors les murs !

IMM à la Seyne : un EPHAD hors les murs !

L’institut médicalisé de Mar Vivo, du groupe LNA santé (ex Noble âge) intègre, entre autres, l’EPHAD les jardins de Mar Vivo ; cet établissement innove en ayant répondu à un appel à projet de l’ARS – agence régionale de santé– pour travailler  sur le maintien à domicile des personnes ; sans doute une solution d’avenir, comme le confirme le directeur général de l’IMM Stéphane Deutsch, à ce poste depuis 19 ans.


Mieux organiser le maintien des personnes à domicile

Face au manque de places partout en France en institut spécialisé (maisons de retraites ..) c’est sans doute une piste à creuser qui se profile : mieux organiser le maintien des personnes à domicile grâce à une coordination fine de tous les intervenants de ville : médecins, infirmières, HAD (hospitalisation à domicile), kinés,  aides à domicile etc. ; en complément, favoriser  la circulation des informations est bénéfique pour la personne âgée ou handicapée. En bref, cela revient à transposer l’organisation et le savoir faire de l’ephad au domicile du bénéficiaire âgées (nouvelle offre d’EHPAD Hors les murs : Mar Vivo chez vous).

Une nouvelle démarche

Cette méthode devrait permettre d’éviter le recours fréquent aux urgences hospitalières ou à une hospitalisation ; des mesures sont prévues par l’EHPAD pour prendre en charge les moments difficiles, soit en visio-assistance avec les professionnels soit par le déplacement d’un d’entre eux au domicile. Une assistance de nuit est assurée. Une démarche totalement nouvelle pour l’assistance de vie sur les secteurs Toulon et Var Ouest. En outre, une « chambre d’urgence » est à disposition en cas d’hospitalisation ou d’épuisement de l’aidant familial, ou après l’hospitalisation du bénéficiaire. Très vite, ce seront 30 bénéficiaires qui pourront être « coachés » par  l’équipe  « mar vivo chez vous » suivante : un médecin coordinateur gériatre, une infirmière de coordination, 2 infirmières de nuit, une ergothérapeute, une psychomotricienne et une assistante sociale. C’est la première démarche opérationnelle dans le Var Ouest, une sorte de prototype, une préfiguration de l’EPHAD de demain et d’une nouvelle approche du grand âge en expérimentation pour la région pendant 3 ans !

Le financement est assuré par l’agence régionale de santé, et il n’y aura pas de reste à charge pour la famille.D’autres  projets au sein de l’Institut médicalisé de Mar Vivo !

  • l’IMM va partager son expérience en matière de télémédecine avec d’autres établissements de soins de suite et d’autres EPHADs – là encore autorisation et financement de l’ARS.
  • un hôpital de jour gériatrique va s’ouvrir après aménagement d’un plateau technique spécifique pour 10 lits, investissement de 600.000 euros en cours.
  • Enfin, la rénovation totale des locaux est à l’ordre du jour avec une extension des locaux pour 50 lits supplémentaires en longs séjours (après hospitalisation).

Les 250 salariés et intervenants de cet établissement sont avant tout des seynois ( ainsi que  de la Métropole TPM), et 85 % des personnes accueillies proviennent directement de la Seyne.


Stéphane Deutsch, directeur général de l’IMM

« Je suis un directeur heureux »

nous affirme Stéphane Deutsch, « les salariés sont fidèles et nous avons très peu de turn-over ; l’ambiance est familiale, nous bénéficions d’une salle de sport et d’un coach sportif, d’une salle bien être, d’une conciergerie ». Des inquiétudes en revanche au niveau national ; en tant que secrétaire général de la fédération nationale de l’hospitalisation privée (section soins de suite et réadaptation), je réclame en vain une meilleure lisibilité de la tarification de nos interventions, tarification en cours de réforme- cette incertitude au niveau national nuit à nos projets et à nos investissements ».

l’IMM en chiffres

  • 146 lits de soins de suite gériatriques
  • 47 lits en EPHAD dont 20 en secteur protégé
  • 40 lits de long séjour sanitaire
  • 30 places EHPAD Hors les murs
  • 250 salariés et intervenants
  • chiffre d’affaires 15 millions d’euros
Françoise Franceschini
Journaliste économique

A lire aussi

Soutien aux entreprises : les Finances dans la bonne direction

Un peu plus d’un an après le premier confinement assorti des premières mesures d’accompagnement des entreprises en difficulté, les services déconcentrés de...

Un Radeau d’utilité sociale

Créée en 1998 à Fréjus par Remy Collot, l’entreprise Radeau livre des repas à domicile aux personnes malades, victimes d’accidents ou retraitées....

ADAPEI : la citoyenneté pour tous

L’Adapei var-méditerranée, association relevant de l’économie sociale, est née en 1961 ; elle a été créée par des parents d’enfants handicapés avec un...

M-ENERGY fait l’acquisition du groupe K9–GINOUVES et conforte ainsi sa stratégie de croissance

Ce 23 mars, le Groupe M-ENERGY, propriétaire des sociétés F3C, Rossi Energy, ATMC, a fait l’acquisition du Groupe K9–GINOUVES basé...

« Elles bougent » avec Naval Group

La journée internationale des droits des femmes était l’opportunité pour Naval Group Ollioules de mettre à l’honneur les femmes d’abord, et ensuite la démarche « maison » favorisant de la diversité et de l’égalité professionnelle.