5ème circonscription – PHILIPPE MICHEL-KLEISBAUER : la tenacité récompensée

0
1784

La ténacité n’est pas la moindre des qualités de Philippe Michel-Kleisbauer, nouveau député de la 5e circonscription, enfin récompensé sous les couleurs du Modem, après deux tentatives infructueuses et plus de trente ans d’engagement politique. 

kleisbauerÀ 48 ans, il est ainsi entré en juin dernier par la grande porte dans l’hémicycle avec un plaisir et une émotion non dissimulés : « J’ai ressenti un gros poids, le poids de l’histoire en siégeant dans le berceau de la Révolution. Et aussi beaucoup de fierté à succéder à François Léotard et Georges Clemenceau, député de Draguignan où je suis né ».

À cet instant il a sans doute aussi mesuré le chemin parcouru pour en arriver là. Conseiller juridique de profession, il s’est lancé très tôt dans la politique : « Je me suis engagé à l’âge de 17 ans auprès de François Léotard et depuis je suis toujours resté dans cette ligne ». Conseiller municipal UDF à Trans-en-Provence (1995-2001) et assistant parlementaire de l’UDF François Léotard (1995-97). Il a été ensuite le directeur de cabinet d’Elie Brun, maire DVD de Fréjus : « Je suis parti en 2007 parce que je ne suivais plus son choix politique ». Fidèle au Modem sous les couleurs
duquel il s’est présenté aux législatives en 2007 et 2012, il a vu cette fidélité récompensée par François Bayrou qui lui a maintenu sa confiance.
Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées à l’assemblée, il a vécu au plus près la crise entre le général De Villiers, chef d’État-Major et le président Emmanuel Macron : « je suis respectueux de la séparation des pouvoirs. En tant que membre de la commission il m’appartient de défendre le budget de la défense et qu’il reparte à la hausse. Le programme du président est très clair, le budget va augmenter et il tiendra sa promesse ».

En ce qui concerne sa circonscription il veut oeuvrer le plus efficacement possible : « Mes priorités sont d’ordre national pour ce qui intéresse nos problèmes locaux. Je suis au contact de la population mais je veux travailler sur des textes d’envergure nationale pour notamment la libération de l’économie, la protection des terres agricoles, les jeunes agriculteurs, les viticulteurs, l’industrie navale, la qualité de la formation ». Beaucoup de travail en perspective !

Portraits des 8 députés Varois
Découvrez qui sont les députés varois élus en juin dernier.

Une sortante et 7 nouveaux élus : 5 députés En Marche !, 2 les Républicains et un Modem.
#députés2017

PR.