Accueil Vie des entreprises La CPME obtient un « amortisseur électricité » pour les PME

La CPME obtient un « amortisseur électricité » pour les PME

Bonne nouvelle sur le front énergétique qui est en première ligne des préoccupations des dirigeants d’entreprises, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a confirmé le 8 décembre que les PME auront accès à un « amortisseur électricité » leur permettant, à compter de 2023, de voir baisser leur facture d’électricité de 20% !

Selon le ministre, « à la demande de la CPME et de son président François Asselin, et après avoir entendu les boulangers et les bouchers » (également adhérents de la CPME), des dispositifs complémentaires d’aides seront ajoutés.

Ainsi les PME et les TPE dont la puissance de compteur excède 36 kVA et qui, après application de la baisse de 20%, continueront à avoir une facture d’électricité représentant plus de 3% de leur chiffre d’affaires, conserveront la possibilité d’accéder aux aides actuellement existantes. Leur facture pourra ainsi être, au maximum, diminuée de 35%.

Autre avancée importante obtenue par la CPME, les entreprises dont l’existence continuera à être directement menacée par les hausses des tarifs de l’électricité, se verront offrir la possibilité d’accéder à un « guichet de secours », mis en place dans chaque département. La situation de leur entreprise sera alors examinée individuellement.

Un numéro vert sera mis en place à cet effet : 0 806 000 245.

Cela permet d’apporter un réel espoir et un certain nombre de solutions, au moins d’amortissement des conséquences de la crise, aux chefs d’entreprise qui se trouvent aujourd’hui dans une impasse.

Véronique Maurel, présidente de l’UPV, présidente de la CPME Var et vice-présidente de la CPME Sud, se « félicite de ces annonces et surtout de leur mise en œuvre au regard des attentes et de la détresse de nombre de chef d’entreprises. Cela illustre le rôle de notre syndicat patronal, qui agit au plus près du terrain, fait remonter les informations et les problématiques au plus haut de nos instances, puis au Gouvernement, et obtient des résultats qui redescendent ensuite vers la base. Bravo au président François Asselin pour cette victoire. Les corps intermédiaires, dont nous faisons partie, ont cette fonction essentielle de connexion avec la réalité, les besoins, les difficultés. Les combats ne manquent pas, notre volonté de les mener non plus, au profit des entreprises, de l’emploi et de l’économie, dans le Var et partout en France ».

Olivier Réal
Journaliste économique

A lire aussi

Nouveauté 2023 : un Passeport de prévention des risques

Pour renforcer la prévention des risques en matière de santé et sécurité au travail, la Loi du 2 août 2021 a prévu...

La Boîte Immo met le climat au milieu de son village…

Agence de communication digitale implantée à Hyères et dédiée aux métiers de la transaction immobilière, partenaire numéro un en France des indépendants,...

Le Var donne de l’Elan à la jeunesse «invisible»

L’Imsat, Institut Méditerranéen du sport, de l’animation et du tourisme, pilote le consortium de déploiement du dispositif Elan Jeunes 83, suite à...

David Garavagno, l’entrepreneuriat en ADN

Le nouveau président du Medef Var, David Garavagno, a plus de 20 ans d’entrepreneuriat à son actif dans le domaine de l’immobilier...

Avec Alison Bounce, la photo n’est pas un cliché

Dracénoise d’adoption, Alison Bounce part à la conquête du monde, si possible du silence au regard de sa passion pour les photos...